-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Open Campus Day à Saint-Trond

Open Campus Day à Saint-Trond

 

L'École Royale des Sous-Officiers (ERSO) de Saint-Trond ouvrait ses portes au grand public le dimanche 15 mars 2015 à l'occasion du Open Campus Day. De nombreuses activités étaient au programme afin de refléter au mieux l'apprentissage des candidats sous-officiers au sein du campus.

Quelque 5 700 personnes ont franchi les portes du corps de garde du campus de Saffraanberg pour y découvrir la vie militaire. Adultes, adolescents et enfants ont eu l'opportunité de monter à bord d'avions, d'hélicoptères et de véhicules terrestres militaires, de participer à des simulations de vol ou encore d'observer les jeunes recrues en pleine action (marche en peloton, premiers soins, manipulations d'armes,...). Bon nombre d'équipements étaient également exposés.

Les candidats sous-officiers de l'ERSO ont endossé leur rôle de guide et accompagné les visiteurs à travers l'école. Parmi eux, Gaëlle Gorjanec nous parle de son quotidien au sein du campus.

Pourquoi t'engager à la Défense ?

« J'ai choisi d'entrer à la Défense car c'est un milieu bien particulier. On bouge tout le temps, on a beaucoup d'activités très variées. C'est une vie qui me convient, une passion depuis toute petite. »

À qui conseilles-tu de s'engager ?

« Tout le monde est le bienvenu. Pour suivre la formation, il suffit d'avoir le Certificat d'Enseignement Secondaire (CESS). À ceux qui hésiteraient encore, lancez-vous. On apprend énormément les uns des autres. La cohésion d'une équipe, le travail, la découverte, ... font partie de notre quotidien. C'est vraiment un beau métier. »

Femme à l'armée, un bon plan ?

« Nous sommes 54 personnes, dont 4 filles dans le peloton. Nous sommes tous et toutes logés à la même enseigne que ce soit pour les évaluations sportives, tactiques ou autres. Homme ou femme, cela ne fait aucune différence. »

Steven Vandeput, le ministre de la Défense, a également tenu une conférence de presse sur les plans de recrutement de l'armée pour cette année 2015. La Défense devrait engager 700 jeunes militaires. Le ministre a ensuite fait le tour du campus et des activités proposées.