-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Officialisation du remplacement des frégates et des navires de lutte contre les mines

Officialisation du remplacement des frégates et des navires de lutte contre les mines

 

Le vendredi 8 juin, la Belgique et les Pays-Bas officialisaient l'achat de seize navires militaires (deux frégates et six navires de lutte contre les mines pour chaque pays) pour un montant total de plus de quatre milliards d'euros. La Belgique investit, quant à elle, 2.2 milliards d'euros dans l'acquisition de huit navires.

Les ministres de la Défense belge et néerlandais, Steven Vandeput et Ank Bijleveld, signaient, en marge d'une réunion des 29 ministres de la Défense à l'OTAN, les mémorandums d'entente donnant « le coup d'envoi de la procédure d'achat de ces navires », dixit Steven Vandeput. Les six nouvelles « plates-formes » de lutte contre les mines remplaceront les cinq navires belges actuellement en service ainsi que le navire de commandement et de soutien logistique Godetia. Les premières « plates-formes » sont attendues en 2023. La mise en service de la première frégate est prévue pour 2027.

Chaque pays assurera la direction d'un programme. Les Pays-Bas s'occuperont de celui qui concerne les nouvelles frégates. Quant à la Belgique, elle prendra en charge la construction des douze nouveaux navires de lutte contre les mines pour les deux pays. Les deux ministres ont souligné la collaboration étroite entre leurs marines. Ces navires seront engagés dans des missions nationales et internationales de l'OTAN ou de l'Union européenne.