-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Nouvelle installation de destruction des munitions

Nouvelle installation de destruction des munitions

La Défense acquiert une nouvelle Installation de Neutralisation de Substances Explosives (INSE). Le département a permis la construction du quartier Wevelsmoer à Zutendaal. Le 4 septembre 2013, le général aviateur Gerard Van Caelenberge, inaugurait officiellement ces nouvelles infrastructures.

La Défense n'est pas la seule concernée par le stockage important des déchets de munitions. De nombreux domaines en dissimulent et en regorgent. Ainsi, les fossés qui entourent le fort de Zwijndrecht en comportent entre 2.000 et 4.000 tonnes. Le département a donc permis la construction d'une installation de destruction afin d'entamer une vaste opération d'assainissement.

« Tous les occupants du fort de Zwijndrecht ont abandonné des munitions depuis son édification en 1870 », explique le major Thierry Debu, ingénieur et chef de l'INSE. « À l'époque, les gens croyaient que le simple fait d'immerger un explosif suffisait à le neutraliser. La problématique des déchets en la matière fait partie intégrante du plan environnemental de la Défense. Raison pour laquelle, nous souhaitons procéder aux destructions en concordance avec le respect du milieu. »  

L'Installation de Neutralisation des Substances Explosives durera environ quinze ans. La sécurisation du fort de Zwijndrecht en prendra quatre. L'INSE pourra ensuite annihiler les munitions non opérationnelles contenues dans les dépôts de la Défense. L'installation peut en détruire de 1.000 à 1.500 tonnes annuellement.

« Quatre-vingts pourcents de l'infrastructure se compose de filtres destinés à dépourvoir les gaz de combustion de leurs nuisances », nuance le général aviateur Van Caelenberge. Les gaz qui retournent dans l'atmosphère satisfont complètement aux normes VLAREM, principes environnementaux définis par l'autorité flamande. Les déchets retournent après inspection dans des containers qu'une firme civile recycle ensuite. « Il est donc évident que l'environnement est primordial pour la Défense », conclut son chef.