-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Nouvel hôpital de campagne pour missions à l’étranger

Nouvel hôpital de campagne pour missions à l’étranger

 

La Défense a fait l’acquisition d’un nouvel hôpital de campagne mobile et modulaire permettant de soutenir le personnel engagé en opération. Cet achat apporte une large contribution dans le cadre du soutien médical aux opérations menées par l’OTAN ou l’UE. Compte tenu de la trajectoire de développement et des périodes de formation et d'entraînement liées à ce nouvel équipement, cet hôpital de campagne sera pleinement opérationnel en 2026.

Rôle 2 Basic vers Enhanced 

Pendant les déploiements militaires, le soutien médical est crucial et demeure donc une responsabilité nationale tant en Belgique qu'à l'étranger même s'il est assuré par un partenaire international.

Avec un budget de 12 millions d'euros, le contrat prévoit l'achat d'un module Rôle 2 Basic et des modules Enhanced. Un hôpital de campagne (ou Role 2 Medical Treatment Facility - MTF) peut être considéré comme Basic lorsqu'il est en mesure d'effectuer des interventions chirurgicales vitales dans une configuration semi-mobile et qu'il est constitué d'au moins sept modules de base. Leur configuration s’accroît selon la spécificité de la mission.

Dans la configuration maximale, la Défense dispose d’un Rôle 2 Enhanced. Seize patients gravement blessés peuvent y être opérés par deux équipes chirurgicales par 24 heures. Les différentes capacités rattachées sont : un module dentaire, un module d'isolement en cas de maladies infectieuses, un module de soins de santé mentale, un laboratoire, un module de physiothérapie, etc.

À l’avenir, des sommes optionnelles pourront éventuellement être levées pour l’acquisition d’un deuxième Rôle 2 Basic ou d’un CT Scan mobile déployable dans un container.

À considérer comme système d’armes

Dans le cadre de la procédure de marché public, plusieurs firmes se sont portées candidates et c’est le consortium franco-anglais UTILIS-G3S qui, à l’issue des différentes phases d’évaluation, a remporté ce marché.

Outre la livraison des différents modules, le contrat prévoit un soutien opérationnel, technique et logistique pour toute la durée de vie du matériel ainsi que de nombreuses formations sur le matériel médical et l’infrastructure.

Défi

On n'achète pas un hôpital de campagne dans un sac. Le contractant réalisera d'abord un prototype qui sera soumis aux tests nécessaires par la Composante Médicale et le personnel de la DGMR. Le grand défi consistera à créer un système qui pourra être monté et démonté efficacement et facilement.

Bien qu'un hôpital de campagne soit développé sous la forme de tentes, son système est très complexe car de nombreux appareils doivent être reliés entre eux. La gestion du flux d'air, le maintien d'un réseau électrique continu et stable, la gestion de l'eau et le maintien d'une température constante dans les installations et ce, dans des environnements et des températures extérieures fluctuants constituent autant de défis technologiques. L'intégration de différents composants (infrastructure, éléments de soutien, modules médicaux et équipements médicaux) est donc essentielle.

Viendront ensuite les périodes de formation et d'entraînement nécessaires pour la préparation et l'utilisation de ce nouveau matériel. L’IOC (Initial Operational Capable ou Capacité Opérationnelle Initiale) est prévue en 2022 et la FOC (Full Operational Capable ouCapacité Opérationnelle Totale) en 2026. Cet achat, effectué dans le cadre de la Vision stratégique de la Défense, vise à respecter notre engagement au sein de l'OTAN. Il permettra à la Belgique de rester un partenaire fiable envers ses alliés.