-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Notre patrimoine maritime

Notre patrimoine maritime

 

L'exposition "Notre patrimoine maritime" ouvrait ses portes le 21 septembre dernier à la Natiënhuis d'Anvers. Elle dépeint nos eaux territoriales comme une caverne d'Ali Baba riche de navires qui, à leur époque, conquéraient les mers. Elle se clôturera le 28 octobre prochain.

Cette rétrospective n'aborde pas uniquement le souvenir de notre histoire maritime, elle se veut également une démonstration des qualités de notre transport maritime. L'accent est mis sur le "front oublié" de 1914-1918 dont on sait peu de choses. Cette bataille navale, qui a eu lieu pendant la Première Guerre mondiale, est intéressante car la Marine, la Marine marchande et la pêche ont exercé une influence importante sur le cours de la guerre.

Faute de marine militaire au début de la Première Guerre mondiale, la Belgique arme ses navires de commerce et de pêche ainsi que ses bateaux pilotes et ses ferries. On embarque des militaires qui contrent les attaques avec les équipages civils et transportent des blessés ainsi que des vivres vers notre pays affamé.

Le front maritime amorce alors une nouvelle manière de faire la guerre. Subissant les tempêtes qui font rage sur les eaux glacées, nos marins sont déchiquetés par les torpilles de sous-marins et submergés par les vagues. Ils disparaissent dans l'anonymat le plus complet.

Les épaves des deux guerres mondiales proches de la côte belge sont protégées grâce au secrétaire d'État à la mer du Nord. À la fin de la semaine dernière, l'avant-projet de loi conférant aux vestiges ayant une valeur historique importante, le statut et la protection correspondante du patrimoine culturel subaquatique, avait été approuvé. Non seulement, la valeur historique est mise en valeur mais les milliers de marins décédés se voient enfin attribuer officiellement un ultime lieu de repos. We will remember them!