-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Militaires en marche vers la Lituanie

Militaires en marche vers la Lituanie

 

Une quarantaine de militaires ont pris le départ de Melsbroek ce lundi 28 septembre au matin en direction de la Lituanie. Les soldats belges participeront durant tout le mois d'octobre à l'exercice Baltic Piranha.

Un total de 265 soldats belges se rendront Lituanie. Ils seront par la suite rejoints par 46 militaires luxembourgeois. Des unités lituaniennes prendront quant à elles en charge une partie de l'appui à l'exercice.

La plupart des militaires belges proviennent du Bataillon Libération – 5 de Ligne de Bourg Léopold, sous le commandement du lieutenant-colonel Gert Van Goethem. « Cet exercice nous offre l'opportunité unique de montrer que notre capacité de combat est également engageable sur un théâtre d'opérations étranger », déclare Van Goethem. « Ce sera par ailleurs la première fois que nous engageons opérationnellement les nouveaux véhicules à roues, les Piranha Armoured Infantry Vehicles. »

Aux côtés des militaires de Bourg Léopold prendront part également à l'exercice Baltic Piranha des troupes du génie et des transmissions, autant que du personnel logistique et médical.

« L'exercice se déroule dans des conditions réalistes », précise le général-major Jean-Paul Deconinck, commandant de la Composante Terre. « De plus, le peuple lituanien est plus que ravi de voir des troupes de l'OTAN se rassembler sur leur territoire. Pour nous, c'est aussi une manière de leur dire : n'ayez crainte, nous voilà ! »

L'exercice prend cours dans le cadre du Readiness Action Plan de l'OTAN. Les pays membres ont élaboré ce plan à l'occasion du sommet du Pays de Galles, en septembre 2014. Il implique qu'une force OTAN de rétablissement de la paix doit pouvoir réagir rapidement lorsqu'un état membre se voit menacé par une puissance étrangère.

Avec cet exercice, la Composante Terre souhaite démontrer qu'elle est capable d'envoyer dans des délais très courts des forces armées autonomes. Ces troupes peuvent opérer à l'étranger de manière indépendante ou en tant que partie d'un détachement international. Ce Combined Arms Task Group consiste en du personnel de différentes unités de la Composante Terre, réparti suivant différents éléments aux fonctions variées: commando, combat, appui au combat et services d'appui au combat.

Le détachement fera son retour en Belgique début novembre.