-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

L'OTAN se concentre sur l'équivalence

L'OTAN se concentre sur l'équivalence

 

Plus de 140 participants de 43 pays de l'OTAN dont des pays partenaires se rencontraient du 29 mai au 1er juin 2018 pour discuter de la politique du genre avec leurs forces armées. Ceci pour débattre, au siège de l'OTAN à Haren, des derniers progrès, défis et étapes ultérieurs de la politique du genre et de leur application au sein des forces armées et des opérations militaires.

Le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a débuté la conférence annuelle du Comité de l'OTAN en abordant les perspectives du genre (NCGP pour NATO Committee on Gender Perspectives). Il a mentionné l'entraînement avant une opération, l'engagement de conseillers en matière de genre ainsi que le recrutement de femmes dans les forces de l'OTAN comme une nécessité pour renforcer les forces armées nationales.

Le lieutenant-colonel Katrien D'Hert, chef du comité OTAN en matière de perspectives du genre, s'accorde avec Stoltenberg dans ce domaine. « Il est clair que tout le monde est conscient de l'importance, de l'obligation même, de prêter une plus grande attention au genre tant dans nos activités quotidiennes que dans la planification et l'exécution des opérations et exercices. C'est un besoin d'avoir (need to have) et non une envie d'avoir (nice to have) qui n'aura, par ailleurs, jamais cours. L'intégration de la perspective du genre est effectivement une question importante. »

Le vice-président du Comité militaire de l'OTAN, le lieutenant général Steven M. Shepro, a déclaré que des réunions comme la conférence du NCGP sont nécessaires afin de démontrer les progrès réalisés dans l'intégration des perspectives du genre au sein du travail quotidien. Il a également reconnu que « protéger et soutenir les femmes devraient relever d'une entreprise commune. Nous ne devrions pas négliger ces aspects car la diversité des qualifications et des moyens est essentielle à l'atteinte et au maintien de la paix et de la sécurité. »

Le thème 2018 de cette conférence annuelle du NCGP était : « Une approche du genre à 360° ». Ceci afin d'essayer d'identifier certaines lacunes et autres pièges. Avec cette approche à 360°, le lieutenant-colonel D'Hert souhaite aller plus loin. « Après tout, il est de notre responsabilité d'aborder cet agenda de manière adulte. »

Le reste de la conférence fut consacré à de petits groupes de travail se penchant sur des sujets spécifiques liés au genre.