-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

L’infanterie sur son terrain de prédilection

L’infanterie sur son terrain de prédilection

 

Si Otterburn, dans le nord-est anglais, fut au XIVe siècle le cadre d’une grande bataille, il est encore aujourd’hui un lieu de prédilection pour confronter les soldats aux aléas du terrain. Tant les jeunes recrues que les troupes plus expérimentées y trouvent de quoi se confronter aux réalités. La Brigade légère y exerçait plusieurs de ses éléments du 3 au 14 octobre 2016.

Plusieurs unités, dont des futurs cadres et futurs para-commandos en formation ont eu l’opportunité de participer au camp organisé par le 3e Bataillon de Parachutistes. « Nous venons habituellement y faire de l’entrainement au niveau bataillon », explique le lieutenant-colonel Cedric Billiet, chef de corps du 3e Bataillon de Parachutistes. « Nous nous focalisons cette année sur la préparation des détachements qui se déploieront au Mali en décembre. Nous avons donc invité d’autres unités à venir s’entrainer. »

Les futurs éléments de la brigade légère ont ainsi profité d’une opportunité d’entrainement exceptionnelle, dans un environnement autrement plus complexe qu’en Belgique. Le colonel Peter Devogelaere, qui reprendra la place du général de brigade Eric Harvent au commandement de la mission européenne de formation malienne EUTM, lui-même en préparation au déploiement, a rendu visite à ces jeunes sur le terrain. « C’est important pour eux, de se voir suivi par un chef », dit-il. « Et ça me permet de garder un œil sur la qualité de la formation. »