-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Les opérations héliportées décollent grâce à de bons accords

Les opérations héliportées décollent grâce à de bons accords

 

Durant la conférence d’intégration Air-Terre du 19 février 2016, les chefs des composantes Air et Terre ont conclu un accord concernant un appui réciproque en matière d’entraînement héliporté.

Le général-major Jean-Paul Deconinck (commandant de la Composante Terre) et le général-major aviateur Frederik Vansina (commandant de la Composante Air) ont signé un service level agreement (SLA) relatif aux accords mutuels et aux responsabilités de permanence d’une partie de la capacité héliportée de la Défense.

Une intense collaboration existe entre les Composantes Terre et Air. Les commandants des deux composantes se sont mis autour de la table ce vendredi 19 février à Melsbroek afin d’optimaliser davantage l’interopérabilité mutuelle. Lors de cette réunion d’intégration Air-Terre, organisée régulièrement dans le but de mieux connaître et rencontrer les besoins de chacun, les deux généraux ont signé un service level agreement (SLA) relatif aux capacités héliportées.

L’accord prévoit que la Composante Air destine son hélicoptère vert de transport Caiman (le nouvel NH-90 TTH de la Composante Air) et les A109 prioritairement à l’appui de la Composante Terre. Les unités terrestres utilisent le Caiman TTH, avec lequel vole la 18e Escadrille de Beauvechain, notamment pour mener leurs opérations aéroportées à bien et effectuer des atterrissages d’assaut. Dès que tous les appareils et les équipages seront opérationnels, la Composante Air pourra renforcer les troupes au sol avec deux appareils.

L’A109 sera alors désigné pour des missions de reconnaissance et d’observation, des opérations d’évacuation et du transport léger. Cet hélicoptère sera également utilisé comme plate-forme de commandement et de communication. Le « vieux » Sea King fournira encore un appui aux opérations terrestres malgré sa fin de vie opérationnelle.

De son côté, la Composante Terre aidera les escadrilles héliportées à atteindre leurs objectifs en matière d’entraînement.

Afin de préparer la 18e escadrille au transport de matériel via l’hélitreuillage par le Caiman, une partie des engins de levage déménageront au 1 Wing de Beauvechain. Ceux-ci seront réparés et entretenus par la Mobile Air Operations Team (MAOT) de la Composante Terre.

L’appui mutuel prend cours sans mutualisation des coûts. Les deux partenaires s’engagent chacun à assumer leurs coûts en personnel en cas de déploiement conjoint.