-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Les Invasion Stripes rendent hommage aux 75 ans de la Libération

Les Invasion Stripes rendent hommage aux 75 ans de la Libération

 

Le 6 juin 1944, nos alliés occidentaux reçurent le signal visant à libérer l’Europe de l’Ouest du joug allemand. L'opération Overlord, nom de code de l'invasion, débutait par des atterrissages massifs suivis du plus grand assaut amphibie que l'histoire ait connu. Le premier jour de cette opération d’envergure est entré dans l'histoire sous le nom de Jour J.

Dans le contexte du grand raid aérien et des atterrissages en Normandie, les avions alliés se sont vus arborer des bandes peintes. Les cinq invasion stripes consistaient en une alternance de trois bandes blanches et de deux bandes noires peintes sur le fuselage et les ailes de tous les avions alliés. L’objectif étant d’empêcher des attaques de leurs propres troupes au cours du débarquement en Normandie.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, divers pilotes belges rejoignaient la Royal Air Force. Ils se battaient depuis le Royaume-Uni pour libérer l'Europe occidentale ainsi que la Belgique, leur pays d'origine. 

Les pilotes de chasse belges de la Royal Air Force étaient, entre autres, enrôlés au sein des 349e et 350e escadrilles et volaient lors des combats aériens sur le Supermarine Spitfire V. Les pilotes de transport étaient affectés, quant à eux, au sein de la 525e escadrille après leur période d'entraînement. Après la Seconde Guerre mondiale, ces escadrilles arrivèrent en Belgique en avril 1946. En octobre 1946, elles étaient à l’origine de la création de la Force aérienne belge.

Ces peintures sur les appareils représentant des invasion stripes particulièrement frappantes est un hommage à tous les pilotes alliés qui se sont engagés en Normandie au sein de l’opération Overlord au péril de leur vie. Elles commémorent également le processus de libération qui s’ensuivit. 

Les avions participeront aux commémorations des 75 ans de la Libération. Celles-ci comprendront un survol de plusieurs villes belges ainsi qu’un largage de parachutistes à Sainte-Mère-Église en Normandie. 

Le jeudi 23 mai 2019, la Composante Air inaugurera un monument à Crépon. Cette commune se trouve à proximité du tout premier aéroport sur lequel la 609e escadrille belge était opérationnelle au cours des premières heures du débarquement. Les F-16 des 349e et 350e escadrilles encore existantes survoleront le site de cette cérémonie.