-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Les F-16 belges protègent une nouvelle fois l’espace aérien des États baltes

Les F-16 belges protègent une nouvelle fois l’espace aérien des États baltes

 

Pour la neuvième fois, notre Composante air envoie un détachement de quatre avions de combat dans les Etats baltes. Au cours des huit prochains mois, notre pays prendra la direction de la mission Baltic Air Policing de l'OTAN à Siauliai, en Lituanie. L'objectif est d'empêcher l’intrusion des avions de combat russes dans l'espace aérien de l'Alliance.

Les États baltes n'ont pas de capacité de combat aérien propre, c'est pourquoi des détachements de partenaires de l'OTAN se relayent mutuellement afin de protéger leur espace aérien. Depuis début septembre, la Belgique se charge de la 51ème rotation. Elle assurera également la suivante. Il s'agira au total d'un déploiement de 8 mois. Un détachement danois appuie les Belges à Siauliai, tandis que les avions tchèques sont prêts à décoller en Estonie.

La mission du BAP n'a rien de symbolique. Les chiffres des précédents détachements le montrent. Les Hongrois et les Espagnols de la cinquantième rotation du BAP ont intercepté pas moins de 65 avions survolant l'espace aérien des États baltes sans autorisation. Il s'agissait principalement d'avions militaires russes. Les avions à réaction de l'OTAN ne cherchent pas la confrontation. Ils escortent les contrevenants hors de l'espace aérien. Il importe avant tout de montrer que de tels avions ne jouissent pas d’un libre accès dans la zone.