-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Les diplomates et consuls se préparent

Les diplomates et consuls se préparent

 

Du 12 au 16 mai, dix-huit diplomates et consuls belges suivent une formation qualifiante à la caserne de Brasschaat. Volets pratique et théorique, rien n’est laissé au hasard pour ces hommes et femmes susceptibles de se retrouver dans un environnement hostile à l’étranger.

Environnement sécuritaire difficile, milices armées, menaces terroristes… tant de situations pouvant rapidement mener à des fins malheureuses si le personnel diplomatique et consulaire n’est pas préparé à ce type de problèmes. C’est pourquoi la Défense a mis sur pied l’Hostile Environment Awareness and Safety Training à la demande du Service public fédéral des Affaires étrangères. Il s’agit d’une formation de cinq jours leur donnant un aperçu complet des outils et réflexes à adopter en situations et zones difficiles.

Par groupe de deux ou trois, les diplomates et consuls découvrent comment réagir face à un check-point avec des personnes armées, face à des engins explosifs improvisés ou encore quels gestes poser à un blessé. « Le programme est très complet », nous confie Régine Vandriessche, participante. « Nous avons reçu rapidement un maximum d’informations d’instructeurs compétents et très pédagogues. Gérer le stress est important et nous y parviendrons si nous avons toutes les cartes en main. »

Le Lieutenant-général Marc Compernol, chef du département d’État-major Opérations et Entraînement s’est rendu sur place le jeudi 15 mai. « Ces cours sont très intéressants », constate-t-il. « Nous organisions déjà ce genre de formation pour les magistrats et la presse, mais c’est la première fois que nous la mettons en œuvre pour les diplomates et consuls. Cette collaboration est bénéfique tant pour eux que pour nous. Ils apprennent les techniques de base et nous comprenons mieux les diplomates, leurs besoins et leurs attentes car nous travaillons de plus en plus à des moments et sur des lieux identiques. À l’issue de ces cinq jours, nous organiserons un débriefing afin de déterminer les points à améliorer pour fournir une formation encore plus efficace. »