-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Les Carabiniers-Grenadiers sortent de leur zone de confort

Les Carabiniers-Grenadiers sortent de leur zone de confort

 

Détruire des bastions terroristes ou capturer des High Values target (cibles de grande valeur) sont généralement des tâches pour lesquelles des soldats Special Operations Regiment sont déployés. Mais ce n'est pas le cas durant l'exercice United Dingo, qui s'est déroulé du 10 au 14 septembre dans la région d'Anvers. Cette fois, ce sont les soldats du Bataillon des Carabiniers-Grenadiers qui ont mené un certain nombre d'opérations spéciales.


Les opérations extérieures du bataillon Carabiniers-Grenadiers sont pour l'essentiel des opérations de maintien de la paix : celles-ci visent principalement à rétablir et à maintenir l'ordre public. « Mais dans le cadre des entrainements nous nous préparons toujours au pire », souligne le lieutenant Schonkeren, chef de peloton. « En tant que fantassin, vous devez vous préparer au pire. C'est pourquoi nous nous confrontons à ce genre de scénarios. »


Une autre raison pour laquelle les fantassins de la Brigade Motorisée s'entraînent à de telles opérations : elles sont très intéressantes pour les participants. Après des années de patrouilles dans le cadre de l'opération Vigilant Guardian, il y a maintenant davantage de temps pour l'entrainement. Cet entrainement peut donc aussi s'étendre au-delà de la tâche principale du bataillon.


« Les actions que nous menons cette semaine ont été combinées », déclare le capitaine Arnoys, commandant de compagnie. « Nous avons effectué des missions avec des personnes de l'autre régime linguistique, équipées d'armes différentes et avec des spécialités différentes. Cela nous a donné l'occasion de voir le potentiel de chacun et d'élever le niveau de tous. »