-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le roi rend visite aux troupes en Estonie

Le roi rend visite aux troupes en Estonie

 

Le 2 avril dernier, le roi rendait visite aux troupes belges en Estonie. Quelque 260 militaires belges, dont la plupart provient du Bataillon de Chasseurs Ardennais, participent à l'opération enhanced Forward Presence de l'OTAN depuis la mi-janvier. Sous commandement britannique et avec la 1ère Brigade d'infanterie estonienne, ils forment un groupement tactique visant à renforcer la frontière orientale de l'OTAN.

Une délégation impressionnante atterrissait mardi matin à l'aéroport de Talinn. Outre notre roi, le ministre de la Défense et des Affaires étrangères, Didier Reynders, le chef de la Défense, Marc Compernol, et le chef de la Composante Terre, Marc Thys, représentaient notre pays.

La base qui abrite nos militaires belges est située à Tapa, à une centaine de kilomètres de la capitale Talinn. Les membres de la délégation y recevaient des briefings relatifs aux objectifs de la mission et assistaient à des démonstrations statiques et dynamiques des capacités du groupement tactique. Ils pouvaient également faire la connaissance du détachement.

eFP est une exception opérationnelle : à l’inverse de l’Afghanistan et de l’Irak, il n'y a aucun ennemi concret en Estonie. La mission ne consiste donc pas à vaincre un adversaire, mais à prouver que les partenaires de l'OTAN sont effectivement capables de coopérer et prêts à défendre collectivement leur territoire si nécessaire.

Afin de s’y préparer, le détachement organise régulièrement de grands exercices avec l'ensemble du groupement tactique. À savoir : les militaires britanniques et estoniens. « Au début de la période d’engagement, ce rythme était extrêmement élevé » déclarait le lieutenant Maarten Houben du 11 Bataillon Génie. « Nous travaillons ici avec du matériel lourd sur un terrain accidenté. Cela nécessite également de nombreuses maintenances. Au début, nous avions à peine le temps de les effectuer. À présent, et après trois mois passés en opération, nous avons trouvé un juste équilibre. »

Au début du mois de mai, nos Belges en Estonie participeront encore au grand exercice Spring Storm. Cette manœuvre sera leur dernière sur place. Les Français reprendront leur mission.