-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le Pollux sauve des migrants

Le Pollux sauve des migrants

 

Le 29 juin dernier, le navire de patrouille militaire Pollux sauvait trois personnes dans un kayak gonflable à 5 milles nautiques des côtes de De Haan. Il fut prévenu vers 14 heures par un appel émanant du Centre d’Information Maritime (CIM) et dirigé par le Maritime Rescue And Coordination Center (MRCC).

L'embarcation avait précédemment été remarquée par le chasseur de mines néerlandais Schiedam lors de son exercice Mine Countermeasure vessels Operational Sea Training (MOST) visant à rendre les chasseurs de mines et leurs équipages opérationnels. Ces formations se poursuivent même par mauvais temps.

Le chasseur de mines ne pouvant embarquer les naufragés en toute sécurité, il en a alors informé le MRCC à Ostende. Décision fut prise d'envoyer le Pollux de la Marine belge, un navire de permanence du CIM. Entre-temps, les canots de la police SPN 09 et de sauvetage 6 se rendaient également sur les lieux.

Ces derniers tentèrent de remorquer le kayak avec ses occupants mais la météo ne permettait pas cette manoeuvre. Ces deux navires (SPN 09 et R6) n'ont pas, en effet, la capacité d'embarquer des personnes par mauvais temps.

C’est vers 15 heures que le Pollux fut sur place et les personnes finalement embarquées. Un inspecteur de police du SPN09 monta à son bord afin de procéder aux constatations et surveiller les rescapés qui y subirent un premier examen médical. Tous trois étaient clairement en hypothermie. Selon leur récit, ils avaient embarqué le 26 juin dernier et étaient à la dérive dans des conditions extrêmes depuis plusieurs jours.

Trois ambulances les attendaient. Deux des rescapés étaient encore capables de marcher tandis que le troisième fut débarqué sur un brancard. Ils seront testés au Covid-19 afin de déceler s'il y avait risque pour l'équipage.

L'approche commune de cette situation d'urgence sous la direction du MRCC témoigne de la bonne coopération et de la coordination entre les différents services.

La gestion des formalités dépend à présent de la police.

Regardez la vidéo du sauvetage sur la page Facebook de la Marine.