-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le Louise-Marie prêt à passer à l'action

Le Louise-Marie prêt à passer à l'action

 

Après une dernière période d'entraînement des équipes d'abordage de la frégate Louise-Marie, le navire est fin prêt pour participer à l'opération de l'OTAN Sea Guardian. La formation se déroulait au centre d'entraînement maritime de l'OTAN à Souda en Crète.

Les équipes d'abordage embarquent sur des navires qu'intercepte la frégate. Les membres de l'équipe doivent pouvoir protéger puis investiguer rapidement à bord d'un navire.

Le NATO Maritime Interdiction Operational Training Centre (NMIOTC) de Souda est spécialisé dans de tels entraînements. À cette fin, le centre entretient une série de bâtiments qui ont été mis hors service.

Les équipes d'abordage du Louise-Marie avaient le navire hellénique A-74 Ares pour objectif. Celles-ci s'attelaient d'abord aux premières phases de sécurité : approcher le bâtiment à l'aide de bateaux à moteur, monter à bord puis s'en emparer avec ou sans violence. Durant chaque étape, les Belges échangeaient des conseils avec les instructeurs.

La frégate navigue à nouveau en Méditerranée depuis le 7 février en fin d'après-midi. Son équipage assumera encore une période opérationnelle d'environ trois semaines, un exercice international de lutte contre les sous-marins ainsi que quelques visites portuaires.

Le 30 mars prochain, le Louise-Marie rejoindra son port d'attache de Zeebruges.