-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le Léopold I parti avec la flotte de l’OTAN

Le Léopold I parti avec la flotte de l’OTAN

 

Le vendredi 2 août, La Défense a présenté ses missions en cours à bord de la frégate F930 Léopold I. A cette occasion, une attention particulière était accordée à la mission de la frégate elle-même. En effet, celle-ci devait encore rejoindre ce jour-là l’escadre de l’OTAN Standing NATO Maritime Group 1 (SNMG 1) pour une participation de cinq mois et demi.

Le SNMG 1 est un groupe maritime capable de mener à très court terme des opérations dites Very High Readiness Joint Task Force. Les navires de ce groupe sont disponibles en permanence pour des exercices et des missions opérationnelles. Le Léopold I l’est donc également pour une période de trois mois et demi.

Le SNMG 1 est la première escadre maritime active, permanente et internationale jamais formée. L'OTAN a créé la flotte dans les années soixante pour chasser les sous-marins, plus particulièrement les russes à cette époque.

Aux côtés du navire belge, le SNMG 1 actuel comprend encore une frégate norvégienne, portugaise et néerlandaise. L’ensemble des frégates est sous le commandement du destroyer américain USS Gridley. Ensemble, ils participeront à des exercices devant les côtes de la France, des Etas-Unis, du Canada et de Gibraltar. C'est ainsi la première fois en dix ans qu'une frégate belge traversera l'océan Atlantique.

162 membres d'équipage maintiendront le cap du Léopold I. Ils le feront jusqu'au 11 novembre 2019 inclus. Ensuite, la frégate est à nouveau attendue dans la base navale de Zeebrugge, où elle devra encore effectué un exercice début décembre avec le reste du groupe de l'OTAN.