-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le Godetia participe au renforcement des marines africaines

Le Godetia participe au renforcement des marines africaines

 

Pour la cinquième fois, le navire de commandement et de soutien A960 Godetia participe à la mission des Nations unies Maritime Capacity Building (MCB). Du 7 octobre au 15 décembre, l’objectif est d’accroître l’efficacité des garde-côtes africains confrontés à diverses menaces en mer.

Dans le golfe de Guinée, la piraterie demeure un problème majeur. Au cours des dix dernières années, les attaques à main armée sur navires ont constitué une menace croissante pour la sécurité de la navigation dans la région. Ces agissements exercent une forte pression sur le développement économique des pays du Golfe - et par extension de l'arrière-pays. Afin de résoudre le problème, l'ONU établissait un programme de renforcement des capacités maritimes en 2011. Dans un premier temps, partenaires européens et américains (USA) proposaient des contre-mesures aux marines africaines pour faire face aux menaces. Si les marines locales disposent généralement de navires de patrouille, elles n’ont pas encore les compétences nécessaires pour agir efficacement.

L’engagement du Godetia constitue la plus importante contribution belge au programme depuis 2012. Ce n’est pas sa présence dans le golfe de Guinée (dans lequel le navire n’est pas autorisé à pourchasser activement les pirates), mais bien la formation de groupes d’élèves des différentes marines africaines qui caractérise sa contribution majeure à l’ensemble du projet.  

Au cours de cette campagne MCB 2019, quinze élèves des forces navales du Bénin, du Congo et du Togo reçoivent une formation à bord du Godetia : navigation, communication internationale des signaux, gestion des calamités à bord, techniques de tir et d’embarquement, assistance médicale de base (basic life savers), etc. Les cours proposés couvrent presque tout le spectre des connaissances et des compétences requises pour une marine efficace. L’objectif est de faire en sorte que ces participants, à l’instar de leurs prédécesseurs, puissent transmettre les connaissances acquises dans leur marine respective.