-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Le C-130 clôt un chapitre de son histoire

Le C-130 clôt un chapitre de son histoire

 

Depuis mai 2018, un C-130 belge était au Mali de manière permanente afin de soutenir l'opération des Nations Unies MINUSMA. Pour cet avion-cargo, cette affectation représentait le dernier engagement international majeur.

Sept détachements de la Composante Air se seront relayés à Bamako avec un équipage complet de C-130. En cas de nécessité, ces détachements se rendaient également à Gao pour y fournir un appui. Le transport du personnel et du matériel, l'approvisionnement par air au-dessus de zones ennemies et les évacuations médicales constituaient les tâches principales du Belgian Tactical Air Detachment (BELTAD).

Pour assurer leur propre sécurité, ces détachements avaient leur propre unité de protection composée d’une trentaine de militaires. Ces derniers protégeaient les pilotes et leur équipage, à la fois sur la base (aérienne) et autour comme dans l'avion.

Pendant l'opération BELTAD, un peu plus de cinquante militaires belges étaient au Mali en permanence. Ce chapitre s’achevait le 13 mai dernier et leur mission était reprise par l'armée de l'air norvégienne.

« La fin de BELTAD sonne également la fin d'un déploiement à grande échelle du C-130 et de son équipage dans un contexte international », déclarait le lieutenant-colonel Patrik De Groot. « Toutefois, cela ne signifie pas que l'appareil n'effectuera plus de tâches à l'étranger mais elles ne dureront plus aussi longtemps et n’impliqueront plus autant de personnel. La reprise par le détachement norvégien représente une étape supplémentaire dans la période de transition actuelle. Nous effectuerons la prochaine mission majeure avec l’A400M, successeur du C-130. »

Dès 2020, les premiers pilotes belges voleront avec l'A400M. Un nouveau chapitre de l’histoire de la Composante Air belge s’écrira alors grâce à une série de nouvelles missions à l'étranger.