-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La sécurité routière est l'affaire de tous !

La sécurité routière est l'affaire de tous !

 

Fin mai, le Défense a organisé pour la quatrième fois les Road Safety Days. Durant cet événement de trois jours, les chauffeurs militaires, le commandants de bord et les responsables du transport ont pu se plonger dans tous les aspects de la sécurité routière. A Bourg-Léopold et à Marche-en-Famenne, on a dénombré en tout environ mille participants.

La Défense belge a récemment gagné un prix européen pour les efforts qu'elle entreprend en faveur de l'amélioration de la sécurité routière sur et autour du lieu de travail : le ETSC - PRAISE Award. Le Military Initiative on Road Safety (MIRS), qui se charge au sein de notre Défense de la sécurité routière, organise aussi tous les deux ans les Road Safety Days, soutenus par la connaissance et l'engagement d'experts tant civils que militaires.

Les participants ont eu l'occasion de participer durant une journée à diverses démonstrations pratiques comme des parcours d'évaluation (à la conduite défensive et écologique), des simulateurs de conduite, la manière de réagir à des pannes ou à des accidents. Dans une voiture-tonneau, lors de crash-tests ou grâce à des tests de réflexes, chacun a été conscientisé à l'importance préventive du port de la ceinture de sécurité, à la nécessité de rouler à vitesse adaptée et à l'influence de la consommation d'alcool. Mais d'autres aspects moins connus ont également été abordés, comme la bonne fixation d'une charge, la réaction face à une crevaison et l'importance de l'ergonomie.

Un séminaire avait aussi été organisé à l'intention des responsables hiérarchiques. L'accent y a été mis sur l'importance de la responsabilité individuelle à tout niveau, pas uniquement le personnel de base mais aussi le commandement.

Au cours d'une démonstration de lunettes à réalité virtuelle, les participants ont expérimenté comment éviter des accidents provoqués par l'angle mort. Un véhicule équipé de huit caméras donnait une impression détaillée du comportement routier du chauffeur et des autres usagers de la route. Et puisque la réglementation routière est une matière vivante, le rafraîchissement du code de la route reste un élément-clé des Road Safety Days.

« Il est nécessaire de poursuivre la sensibilisation du personnel », pense Guy Colman, collaborateur au MIRS. « Des statistiques européennes, il ressort que quarante pourcents de tous les accidents routiers se produisent pendant, vers ou depuis le lieu du travail. Lorsque les chauffeurs sont mieux conscients des risques et de leur comportement, ils seront également amenés à se comporter de manière plus sûre durant leurs déplacements quotidiens.