-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Marine navigue dans le cadre d’un grand exercice OTAN

La Marine navigue dans le cadre d’un grand exercice OTAN

 

La Composante Marine belge participe également à Trident Juncture, le plus grand exercice OTAN organisé depuis la fin de la guerre froide. La Norvège sert principalement de théâtre d'opération. La frégate Louise-Marie ainsi que le navire logistique Godetia sont également de la partie.

Selon le scénario, les 50 000 militaires des 29 États membres de l'OTAN répondront collectivement à l'activation de l'article 5 de la convention de l'OTAN. Cet article implique que l'OTAN réponde de manière défensive à une attaque contre un ou plusieurs de ses membres.

Trident Juncture est l'un des plus importants exercices de ces dernières années. Pour la seule partie navale, plus de 60 navires, dont le porte-avions USS Harry S. Truman, sont prévus.

L'une des flottes déployées au cours de Trident Juncture impliquera le Standing NATO Mine Countermeasures Group 1 (SNMCMG1) avec le navire amiral de soutien logistique et de commandement belge A960 Godetia.

La frégate BNS Louise-Marie intègre également cet exercice de grande ampleur. Après cette manœuvre, elle continuera de patrouiller aux côtés du SNMG1 dans les eaux du nord de l'Europe et poursuivra également le programme d'entraînement de l'escadre maritime autour de la Scandinavie et de la mer Baltique.

Outre les 60 navires, quelque 10 000 véhicules terrestres et 250 avions et hélicoptères sont également impliqués dans cette manœuvre de l'OTAN.