-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Marine belge accueille un sommet OTAN relatif à la sécurité en mer

La Marine belge accueille un sommet OTAN relatif à la sécurité en mer

 

Du 6 au 10 mai, l'unité de réserve M2TIC (Military and Maritime Trade Interaction & Cooperation) de la Marine organisait un sommet OTAN relatif à la coopération entre les marines des différents pays de l'OTAN et la marine marchande. Cette rencontre avait trait à la protection de la flotte civile dans le monde entier.  

La mer représente une source mondiale importante dans nos existences. Nous pensons habituellement à l'extraction de matières premières ou à la pêche mais le transport par mer est également d'une importance capitale pour notre économie. Pas moins de 90% des marchandises sont transportées par mer. C'est pourquoi il est essentiel de sécuriser la navigation commerciale ainsi que ses routes.  

Celles-ci sont vulnérables en raison des tensions politiques, de la guerre, de la piraterie, du terrorisme et d'autres formes de criminalité. Une coopération harmonieuse entre les secteurs maritimes civil et militaire est donc vitale pour la préservation de la sécurité du trafic maritime et la protection mondiale des intérêts économiques des États membres de l'OTAN. 

Si un risque accru pour la sécurité de la navigation se présente dans une zone maritime quelconque, l'OTAN peut activer la Naval Cooperation and Guidance for Shipping (NCAGS). Il s’agit d’une doctrine de l'OTAN appliquée dans toutes les marines des États membres de l'OTAN. 

Une fois activée, les spécialistes de la NCAGS mettent en place une organisation chargée de donner les conseils nécessaires ainsi que des informations d'acheminement à la marine marchande. NCAGS informera, dans la mesure du possible, les navires marchands des dangers imminents auxquels sont confrontés leurs équipages et leurs cargaisons afin que des mesures nécessaires puissent être prises pour les éviter ou les limiter. En cas de crise grave, la navigation commerciale peut être placée sous contrôle militaire.  

Le NATO Shipping Center de Northwood (Royaume-Uni) conseille la marine marchande de manière permanente sur les dangers qui menacent la navigation dans le monde entier. À titre d’exemple, ce centre soutient actuellement l'opération Sea Guardian en Méditerranée. 

Une attention particulière est aussi accordée au fait que de nombreuses unités de la NCAGS sont composées de réservistes qui transmettent leurs connaissances civiles. Ils assurent ainsi un service très performant hautement bénéfique à la marine marchande.