-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Grande Guerre ressuscitée

La Grande Guerre ressuscitée

 

La commémoration des 100 ans de la Grande Guerre aura servi de fil rouge aux festivités du 21 juillet dernier. Afin de mettre ce thème en évidence, le World Heritage Institute (WHI) faisait appel à divers spécialistes en la matière. Recourir à « l'histoire vivante » est l'une des façons de commémorer cette période.

Samedi dernier, ceux qui se rendaient à Bruxelles pour célébrer la Fête nationale ne pouvaient guère les manquer. Outre nos militaires actuels, un détachement spécial Living History eut le grand honneur de défiler devant la famille royale.

Le WHI, responsable de la promotion de l'histoire militaire belge, a formé ce détachement unique. « En 2014, nous commémorions le début de la Première Guerre mondiale avec un détachement spécial. Et il nous a semblé qu'en commémorer aussi la fin de cette manière était une bonne idée », déclarait le premier caporal-chef William Testaert, de l'organisation du patrimoine.

Outre les costumes et répliques d'armes, l'organisation dispose également d'authentiques véhicules mécanisés de l'époque. À titre d'exemple, les participants ont été surpris par une Ford-T Staff
Car, une voiture blindée Lanchester ainsi qu'une ambulance Ford-T. Mais la plus grande attention fut portée au char Mark IV Male. Le premier char britannique qui, en 1918, marquait les prémices d'une guerre blindée qui caractériserait le prochain conflit.

Ceux qui ont raté cette exposition vivante auront très prochainement droit à une seconde chance. Du 13 au 19 août, un hommage sera rendu dans le Westhoek à la libération de la Belgique. Un détachement Living History y participera également avec du matériel plus vrai que nature.