-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La frégate F931 Louise Marie rejoint l’escadre OTAN SNMG1

La frégate F931 Louise Marie rejoint l’escadre OTAN SNMG1

 

Depuis le 20 octobre dernier, la frégate Louise-Marie fait partie de l’escadre OTAN SNMG1 (Standing NATO Maritime Group 1) qui est l'une des quatre escadres navales permanentes. Le navire participera à l'exercice OTAN Trident Juncture pendant les deux prochains mois avant de compléter son propre programme de formation. Il devrait rejoindre son port d'attache de Zeebruges le 30 novembre prochain.  

Le coup d'envoi de Trident Juncture, un exercice de défense dans le cadre de l'article 5 de la convention de l'OTAN, était donné voici une semaine. L'entraînement porte sur le principe de la défense collective qui est au cœur du traité fondateur de l'Alliance. Ce principe unique et durable a trait à la loyauté, à l'engagement à se protéger mutuellement ainsi qu'à l'esprit de solidarité au sein de l’organisation. Depuis cette année, la frégate Louise-Marie participe également à la partie navale de l'exercice, aux côtés des détachements des Composantes Terre et Air.

Plus spécifiquement, 50 000 membres des personnels des pays alliés et partenaires de l'OTAN sont mis au défi de travailler ensemble pour défendre leur territoire et leur population contre des adversaires potentiels. Ce chiffre fait de Trident Juncture la plus importante manoeuvre de défense collective de ces dernières années. Plus de 60 navires, dont le porte-avions américain USS Harry S. Truman, sont prévus pour la seule partie navale.

Après trois semaines d’exercice, le Louise-Marie continuera de patrouiller avec le SNMG1 en mer Baltique. Le navire suivra le propre programme d'entraînement de l'escadre maritime actuellement sous le commandement du commodore danois Anders Friis. Outre le Louise-Marie, sa flotte se compose du vaisseau amiral danois L17 Esbern Snare, de la frégate portugaise F332 Corte Real et de la frégate norvégienne F313 Helge Ingstad.