-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Défense reste présente au Mali et en RDC

La Défense reste présente au Mali et en RDC

 

Sur proposition du ministre de la Défense, le Conseil des ministres a marqué son accord sur la participation belge au deuxième mandat de la mission d'entraînement de l'Union européenne au Mali (EUTM Mali) et sur l'engagement d’une vingtaine de militaires belges à Kindu (République démocratique du Congo) pendant trois mois. Ces derniers coacheront la formation des compléments destinés aux Unités de réaction rapide. 

Le détachement de protection belge comportera quelque 80 militaires, y compris quelques officiers au sein des états-majors de Bamako et de Koulikouro. Ils seront engagés de la mi-mai 2014 à la mi-mai 2015. Leurs tâches sont multiples : protection de l’infrastructure, des instructeurs, du personnel d’EUTM Mali lors de l’entraînement centralisé et décentralisé, accompagnement de convois entre Koulikoro et Bamako et mise à disposition d’une force d'intervention rapide pour réagir en cas d’incidents. 

Le détachement de militaires en RDC sera renforcé pendant les deux dernières semaines par un appui médical additionnel (dix militaires) et un moyen de transport aérien en stand-by (vingt-trois militaires), pour l’organisation et la sécurité lors de l’exercice de synthèse. Le Conseil des ministres a, par ailleurs, approuvé l’engagement de deux militaires belges pendant deux mois. Ils poursuivront le développement de la capacité de communication opérationnelle des Unités de réaction rapide.