-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Défense recrute de nouveaux quadrupèdes

La Défense recrute de nouveaux quadrupèdes

 

Depuis peu, la police militaire compte dans ses rangs une première amie à quatre pattes : Layka. Cette dernière a suivi une formation intensive avec son maître. Véritable signe avant-coureur puisque le Military Police Group accueillera huit chiens de plus dans les deux prochaines années.

Les chiens de la Défense ne sont guère une nouveauté. Par contre, que les MP engagent nos amis à quatre pattes en est une. Fréquemment en contact avec les gens, ils doivent d'abord suivre une formation structurée ainsi qu’un entraînement intensif.

Les tâches du chien MP varient considérablement : contrôle des bâtiments, interventions ordinaires ou appui aux militaires en mission. « Notre chien doit être très tolérant », explique Peter, instructeur de cette nouvelle formation au sein du groupe MP. « Il doit être capable de réagir de manière appropriée à toutes les situations et, si nécessaire, se montrer dissuasif. C'est pourquoi l'entraînement prend quelques semaines mais cette période est certainement nécessaire. »

Le maître-chien ne peut entamer le cours avec un chien qu'après avoir réussi sa formation de MP. Dans le quartier de Meerdaal à Oud-Heverlee, le chien et son maître font corps et forment une équipe. Ils commencent ensuite la formation opérationnelle au sein du groupe MP afin de pouvoir agir en équipe sur le terrain.

Layka et Peter ont déjà participé à quelques événements dont la grande remise de décorations qui était organisée à Bruxelles le 28 mars dernier. L'objectif ultime étant que les équipes pourront également apporter leur contribution lors d'opérations à l'étranger.

La première formation débutait en mars mais elle n’en restera pas là. Outre l’instruction actuelle, le détachement MP de Bourg-Léopold souhaite se renforcer en accueillant trois autres chiens. Quatre chiens seront recrutés dans les années à venir au profit du détachement de Marche-en-Famenne.