-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La composante terre prête pour Trident Juncture

La composante terre prête pour Trident Juncture

 

Au cours de l'exercice Trident Juncture 2018, l'OTAN déploie environ 50 000 soldats en Scandinavie. Une grande partie d'entre eux sont des troupes terrestres, dont 130 militaires de la composante terrestre.

Le détachement le plus important déployé par la Composante Terre est issu du Bataillon d'Artillerie de Brasschaat. Un peloton de quarante soldats et un obusier de 105 mm sont présents en Norvège. Le peloton fera partie d'un bataillon international d'artillerie et placé sous commandement allemand.

L’Information Operations Group est le deuxième détachement en importance avec dix-sept militaires. En outre, des détachements belges plus petits participent à l’exercice, entre autres le Bataillon de Chasseurs à Cheval, le 6 Groupe CIS et le 4 Bataillon Génie.

Au cours de l’exercice Trident Juncture, ces unités seront évaluées afin de déterminer si elles sont prêtes à intégrer la Very High Readiness Joint Task Force (VJTF), les troupes à déploiement rapide de l'OTAN. La période de disponibilité de cette VJTF est prévue pour 2019.

Le soutien logistique à l'armée belge en Norvège est entre les mains du 29 Bataillon Logisitique de Grobbendonk, avec le soutien du 4 Bataillon Logitistique de Marche-en-Famenne. Au total, il y a 37 mécaniciens, chauffeurs et autre personnel de la logistique. Douze soldats du 6 Groupe CIS assurent le soutien en matière de communication.