-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Composante Médicale soutient une étude de tests salivaires au Covid-19

La Composante Médicale soutient une étude de tests salivaires au Covid-19

 

Une étude nationale examine si un test salivaire peut fournir un résultat aussi fiable que la procédure de test actuelle. La Composante Médicale y apporte son expertise car une méthode de test plus simple procure également des avantages à la Défense.

Pendant cette pandémie, il est difficile d’ignorer le test au Covid-19. Le personnel médical détecte le coronavirus par le biais d’un écouvillonnage nasal profond ou d’un écouvillonnage combiné de la gorge et du nez.

Une nouvelle étude nationale commandée par la plateforme nationale et sous la direction du ministre Philippe De Backer, vise à déterminer si le matériel génétique du coronavirus est décelable dans les échantillons de salive. Les résultats de leurs analyses sont comparés à ceux d'un test d'écouvillonnage nasal déjà validé.

Dans les 154 centres de triage du pays, environ 6 000 échantillons de salive seront prélevés afin d’arriver à obtenir une centaine de personnes positives. Ceux-ci sont testés indépendamment des résultats des tests traditionnels. Pour obtenir ces chiffres, l'étude peut également s'appuyer sur des patients Covid-19 décelés positifs dans les hôpitaux.

Jenny De Keersmaker, porte-parole de la Composante Médicale, clarifie la participation de la Défense à cette étude. « Une équipe composée d'une infirmière et de deux ambulanciers effectue chaque jour des tests dans les centres de triage sélectionnés par l'équipe de recherche. Ils y contrôlent les personnes qui peuvent être positives au Covid-19. Pour les équipes de test, nous pouvons compter sur le personnel de l'Hôpital Militaire Reine Astrid, des 2 et 3 Éléments Médicaux d’Intervention et du 14 Bataillon Médical. » Deux spécialistes militaires des maladies infectieuses sont également impliqués en tant que coauteurs dans la publication des résultats.

Les résultats de l'étude représentent un bond en avant tant pour le monde médical que pour la Défense. « Si les résultats des tests salivaires sont comparables aux tests traditionnels de la gorge et du nez, cela simplifiera également notre capacité de tests lors de nos opérations militaires », précise De Keersmaker.

La Défense fournit les mesures de protection individuelle nécessaires et correctes afin de pouvoir effectuer les tests Covid-19 avec son propre personnel.

#COVID19BELDEF