-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Belgique demeure un contributeur de l'ONU

La Belgique demeure un contributeur de l'ONU

 

Depuis 1948, les Nations Unies célèbrent la Journée des Nations Unies le 24 octobre. Ce jour-là, en 1945, la Charte des Nations Unies est entrée en vigueur. Dans ce cadre, la Défense organisait ce 24 octobre une conférence de presse dans la caserne de Heverlee afin de souligner sa contribution.

La contribution majeure de la Défense aux Nations Unies se fait actuellement dans le cadre la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), mission de paix des Nations Unies qui stabilise le Mali et accompagne le processus politique. Le général-major belge Jean-Paul Deconinck était le commandant de la MINUSMA du 2 avril 2017 au 2 octobre 2018.

La contribution belge à la MINUSMA ne s'est pas limitée à la livraison de son commandant militaire. Du 1er mars au 30 juin 2018, deux hélicoptères belges NH90 ont opéré au Mali. Depuis la base des Nations Unies à Gao, dans le nord-est du pays, les hélicoptères de transports tactiques ont procédé à des évacuations médicales, à des missions de transport et d'escorte. Ils l'ont fait avec un détachement d'une cinquantaine de soldats, issus principalement du 1 Wing de Beauvechain.

Le 15 Wing Transport Aérien est également mobilisé pour la MINUSMA. Du 14 mai 2018 au 20 mai 2019, l'unité déploie un avion de transport C-130 à Bamako, capitale du Mali. Six jours par semaine, il y transporte des marchandises, des passagers, effectue des vols de reconnaissance et des missions tactiques. Jusqu'à présent, le C-130 a déjà transporté près de 500 tonnes de fret et 3 380 passagers, soit 280 heures de vol.

La plus grande contribution à la MINUSMA provient du bataillon de Chasseurs à Cheval. La semaine prochaine, une cinquantaine de soldats seront déployés au sein de la taskforce allemande ISR (Intelligence, Surveilance and Reconaissence)stationnéeà Gao. Avec leur gamme complète de capteurs, ils fourniront rapidement des informations précises au commandant militaire de la MINUSMA. Leur mission durera probablement jusqu'en août 2019.