-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Jobdays à la Marine : investir dans l'avenir

Jobdays à la Marine : investir dans l'avenir

 

La Marine organisait cette semaine deux journées de travail regroupant quelque 30 personnes intéressées. Deux grands types de professions étaient présentées : celles touchant aux cuisines et d'autres touchant aux métiers techniques. La recherche de personnes compétentes est l'une des priorités de cette composante. Ces postes n'étant pas aisément pourvus, deux journées de travail bien distinctes étaient organisées.

Après le mot de bienvenue du capitaine de frégate Peter Ramboer, directeur du Centre de compétence de la Marine, les recruteurs des différents centres d'information de la Défense se penchaient sur le parcours de formation et les perspectives de carrière. Il est important de savoir que, dès le premier jour de formation à la Marine, vous percevez également un salaire. Avant d'entamer l'instruction, vous devez d'abord passer une procédure de sélection d'une durée de trois jours. La première journée englobe des tests médicaux, physiques et psychotechniques. La deuxième comporte des tests sportifs et des tests de préorientation. La troisième journée comprend un entretien psychotechnique et un travail de groupe.

Outre le processus de recrutement, les deux groupes découvraient le lieu de leur formation professionnelle ainsi que les ateliers et leurs tâches s'ils optaient pour la Marine.

Pour les chefs, l'accent était plutôt mis sur une visite des différents départements de l'école de catering où l'on pouvait se familiariser avec des cuisines dites froides ou chaudes. Un cuisinier marin participe, en effet, à la préparation des repas quotidiens dans la cambuse (cuisine du navire), et ce dans des conditions parfois difficiles. De plus, il est un maillon essentiel à la motivation de l'équipage. Un bon repas équilibré rend une personne heureuse. Outre son travail, il s'occupe également de l'entretien du matériel et des outils de cuisine. Il veille ainsi à l'hygiène de l'entreprise.

Les candidats techniciens se concentraient sur la formation spécialisée en technologie de la Marine. Celle-ci aura lieu au Centre de compétence de Bruges et à Den Helder (Pays-Bas). La différence au sein du groupe "technologie" était également significative au vu de la grande diversité des fonctions techniques de la Marine. En effet, vous pouvez être mécanicien naval et responsable de la propulsion d'un navire mais également être électronicien de navire, chargé de l'entretien des systèmes d'armes à bord de nos frégates comme du goalkeeper ou les missiles seasparrow et harpon.

Dans l'après-midi, le groupe se rendait à la base navale de Zeebruges pour une visite guidée à bord de la frégate Louise-Marie. Outre un tour à bord, les jeunes avaient également l'occasion de parler " expériences" avec les jeunes marins.