-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Henry Gonay dans les rues de Jersey

Henry Gonay dans les rues de Jersey

 

Le chef de la Défense, le Général aviateur Gerard Van Caelenberge s’est rendu le samedi 14 juin 2014 sur l’île anglo-normande de Jersey pour rendre hommage à Henry Gonay, pilote tombé au combat pendant la Seconde Guerre mondiale.

En présence de la fille d’Henry Gonay, le Général Van Caelenberge a inauguré une plaque commémorative en l’honneur du pilote. Celui-ci repose au cimetière militaire de Jersey. Après de nombreuses victoires remportées sur les avions ennemis, la dernière lui sera fatale. Une rue portera également le nom de ce Belge qui décédait de manière héroïque il y a septante ans.

Henry Gonay s’engage le 30 novembre 1931 dans l’Aéronautique Militaire comme volontaire de carrière. Il se distingue rapidement et se rend, après l’invasion allemande, en Grande-Bretagne pour être incorporé à la Royal Air Force (RAF). Le 8 octobre 1940, il remporte sa première victoire sur les avions ennemis.

Le 14 juin 1944, lors de la bataille de Normandie, il mène seize avions en patrouille au large de l’île. Il aperçoit deux chalutiers armés et donne l’ordre de faire feu. Son appareil (un Typhoon) est gravement touché. Henry Gonay tente un atterrissage forcé mais le contact avec le sol est trop violent et l’appareil prend feu.  Quelques jours plus tard, le roi George VI lui décerne la Distinguished Flying Cross (DFC) à titre posthume.