-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Garantir les vols du Faucon

Garantir les vols du Faucon

 

L’heure de la retraite n’ayant pas encore sonné pour nos Falcon F-16, il est impératif de les maintenir opérationnels.

À cette fin, les bancs d’essai du moteur F100-PW220E (nom complet du moteur du F16) des bases de Florennes et de Kleine Brogel font l’objet d’une modernisation s’étalant sur plusieurs années et faisant appel à de nombreux intervenants, tant internes qu'externes, dont la firme TechSpaceAero, responsable notamment du matériel informatique. Visite guidée par un passionné concerné, le lieutenant Sébastien Nolet, responsable du programme moteur au sein de la sous-section Combat Aircraft de la Direction Générale Material Resources.

Moteur déposé

Le banc d’essai moteur est un bâtiment facilement reconnaissable à sa longue buse en forme de L couché qui sert de silencieux et d’échappement des gaz de combustion du moteur. Il est constitué de 3 salles principales : de préparation, d’essai et de contrôle. Une équipe de quatre techniciens y effectue les tests périodiques du moteur du F-16. " Hors panne, un moteur est testé après 200 heures de fonctionnement ", explique l’adjudant Pascal Hubert, responsable du banc de Florennes. Séparé de l’avion, le moteur dit ‘déposé’ est placé sur un châssis de test, équipé de différents capteurs (pression, température, vibrations,…) et connecté au système informatique de la salle de contrôle où seront comparées les données recommandées par le constructeur ainsi que des tests précédents avec celles fournies par les différents capteurs. Annuellement, 130 moteurs sont testés (les deux bases confondues), au rythme d'un à deux par semaine et par banc, et des maintenances du système.

Sécurité et normes

" En service depuis les années ‘80, la modernisation des bancs d’essai était indispensable pour continuer à opérer jusqu'à la fin de vie des F-16 estimée à 2028 ", précise le lieutenant Nolet. Les différents travaux consistent notamment en la mise à jour de la salle de contrôle (matériel électrique et informatique), l’ajout d’équipements de sécurité  mais également le remplacement des divers éléments en lien avec les hydrocarbures, afin de répondre aux normes de sécurité et d'environnement en vigueur. L’infrastructure vieillissante de Kleine Brogel nécessite des investissements plus conséquents, un assainissement du sol complémentaire au remplacement de la citerne enterrée et des dispositifs de filtrages. " Il est essentiel de conserver deux capacités bancs moteur afin d'assurer l'opérationnalité constante des F-16, c'est pourquoi une étude est en cours dans le but de remplacer le système fuel afin d'éviter la fermeture et donc l'immobilisation trop longue du banc pendant les travaux d'assainissement ", conclut Sébastien Nolet.