-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Finale du Cyber Security Challenge

Finale du Cyber Security Challenge

 

Les 29 et 30 mars derniers, l'École Royale Militaire (ERM) abritait la finale du Cyber Security Challenge Belgium. Une occasion de mettre à l'épreuve les talents et le potentiel des futurs acteurs de la sécurité informatique.

Les étudiants inscrits en Haute école ou à l'université dans un cursus axé sur les technologies de l'information correspondaient au profil recherché. Les épreuves du 29 les confrontaient à de la cryptographie, à de la stéganographie, à des langages de programmation exotiques et à de l'ingénierie sociale afin d'opérer une sélection.

« La bonne démarche est d'avoir avant tout une ouverture d'esprit », amorce Vincent Defrenne, membre du comité organisateur. « Il faut aborder les choses en se disant que l'information reçue dissimule certains éléments... puis mettre des stratégies en œuvre pour trouver ce qui est caché. »

Vincent précise : « Le Cyber Security Challenge débutait en Belgique voici six ans sous l'initiative de la société NVISO. L'intention est double : le besoin de recruter des talents et de sensibiliser les participants à la sécurité informatique ».

La Défense s'implique de manière conséquente dans ce challenge. Elle sponsorise l'événement, fournit ses infrastructures (ERM) et crée l'environnement nécessaire au déroulement des épreuves (réseau Internet wifi performant et catering).

Elle témoigne également de son intérêt pour la sécurité informatique et offre des emplois dans ce domaine. Raison pour laquelle un stand Défense se trouvait parmi les sociétés privées sponsorisant le concours.

Pascal de la Cyber Unit explique : « La Défense repose sur des systèmes d'armement, de communication et de personnes interconnectés. Notre souci permanent est de garantir la fiabilité, l'intégrité et la disponibilité de ces équipements. Ils ont un impact concret sur l'environnement physique. Ce lieu est idéal pour nous faire connaître des profils de compétence que nous recherchons », poursuit-il. « Les épreuves se résolvent par un travail collectif obligeant de sortir des sentiers battus et dans un environnement non maitrisé. Typiquement ce que vivent les militaires dans le monde du Cyber Defence opérationnel... »

Et Pascal de conclure : « Notre attractivité est mise en valeur grâce aux larges possibilités qu'offre la Cyber Defence au sein de notre organisation. Nous avons engagé plusieurs finalistes des éditions précédentes et sommes souvent sollicités pour organiser des stages. »

Les résultats du Cyber Security Challenge sont à consulter sur ce site