-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Exercice de sauvetage de grande ampleur à Westende

Exercice de sauvetage de grande ampleur à Westende

 

Avec le début de la saison estivale, plus d’un million de touristes sont attendus à la côte belge. Aussi, est-il important que tous les services de secours soient prêts.

Le scénario est plutôt complexe mais réaliste. Cinq jeunes, en camp d’été à Westende, sont venus apprendre à surfer sur les vagues au club De Kwinte. Ils gagnent la mer accompagné de leur moniteur. Soudain, un Jet ski se mêlent au groupe de surfeurs. Son pilote a reçu un coup lors de son passage sur une vague et a perdu le contrôle de son engin. L'un des membres du groupe parvient à gagner le rivage à la nage et prévient les sauveteurs. Ceux-ci contactent immédiatement le 112 puis interviennent et administrent les premiers soins aux membres du groupe. Deux jeunes manquent cependant à l’appel et sont portés disparus en mer...

La permanence de garde à la centrale de secours prend contact à son tour avec le MRCC (Maritiem Reddings en Coordinatie centrum – Centre de coordination et de sauvetage maritime) à Ostende qui mettra en œuvre les moyens nécessaires. Les services de sauvetage de Nieuport et deux embarcations en provenance d’Ostende arrivent sur la zone de recherche. Ils sont rejoints par un hélicoptère Sea King de la base de Coxyde. Dans le cas où la situation s’aggrave, les membres du poste de commandement peuvent éventuellement prendre place à bord d’un navire de la Marine. Dans ce cas-ci, il semble que cela ne soit pas nécessaire.

La suite des actions à prendre n’est pas toujours simple pour le MRCC. C’est ce qui ressort de l’exercice dont les actions sont coordonnées avec les services du gouverneur, ce dernier étant responsable du plan d’urgence de la mer du Nord. Le gouverneur, Carl De Caluwé, s’est rendu sur place afin de s’assurer de la mise en œuvre des moyens de la Défense, de la province et des services locaux. Le capitaine Réjane Gyssens, responsable du MRCC, et Filip Lingier du SPF Santé ont coordonné l’exercice sur place.

Dans ce genre de manoeuvre, il est essentiel de mettre en œuvre les moyens adéquats et de tester la vigilance et la communication entre les divers services. L’ensemble correspond au scénario du plan d’urgence de la mer du Nord qui est coordonné par la garde côtière. La Défense n’est ici, qu’un des 14 partenaires. Le commandement militaire de la province, a procédé après l’exercice, à un débriefing de la mise en œuvre des moyens militaires. 

Finalement, les deux disparus ont été retrouvés vivants et évacués vers l’hôpital régional. Espérons simplement que ce scénario ne devienne réalité. Quoi qu'il en soit, la garde côtière reste toujours sur le qui-vive.