-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

EUBG 2014-2 : Mission accomplie

EUBG 2014-2 : Mission accomplie

 

Ce 31 décembre 2014, la période de stand-by de l'European Union Battle Group 2014-2 prendra fin. Depuis juillet, ce groupe se tenait prêt à être déployé lors de situations conflictuelles, catastrophes humanitaires ou naturelles. L'unité comprenait quelque 3 500 soldats provenant de Belgique, des Pays-Bas, du Luxembourg, d'Allemagne, d'Espagne et d'ancienne République yougoslave de Macédoine.

Après la prise d'une décision politique au niveau européen, l'European Union Battle Group (EUBG) peut être déployé endéans les cinq jours dans un rayon de 6 000 km autour de Bruxelles. La Belgique a été pendant la préparation et la période de stand-by, le pays chef de file de cet EUBG 2014-2.

Le colonel Philippe Boucké, commandant de l'EUBG 2014-2, a été félicité à maintes reprises pour le bon travail fourni par son état-major et ses militaires : préparer et former 3 500 soldats de six pays différents pour agir dans les plus brefs délais n'est pas chose aisée. Mais grâce au dévouement, au travail et à l'esprit d'équipe, l'EUBG 2014-2 était préparé à sa mission.

Outre un quartier général que l'on peut déployer, fourni par le quartier général de la Brigade Médiane à Bourg-Léopold, l'EUBG 2014-2 était composé d'une task force d'infanterie dirigée par le Bataillon Carabiniers Prince Baudouin - Grenadiers de Bourg-Léopold. Comme appui au combat, l'EUBG 2014-2 pouvait compter sur le Bataillon Chasseurs à Cheval, une compagnie multi-rôle du génie, une batterie d'artillerie de campagne et un détachement d'hélicoptères multi-rôle. Le tout appuyé par un détachement médical, un bataillon communication et système d'informations et un bataillon logistique.

En 2015, la Belgique apportera également sa contribution à l'EUBG avec une batterie de défense aérienne à courte portée (SACP). En 2018, elle reprendra le commandement de l'EUBG dans un cadre Benelux avec les Néerlandais.