-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Devenir militaire près de chez soi

Devenir militaire près de chez soi

 

Jusqu'à il y a peu, deux adresses existaient pour suivre les instructions de base destinées aux marins et soldats : le Centrum Basisopleiding en Scholing (CBOS) de Bourg-Léopold et le Centre d'Instruction de Base et d'Écolage (CIBE) d'Arlon. Un candidat ostendais devait donc effectuer un long voyage au moins deux fois par semaine pour atteindre ou quitter Bourg-Léopold. Et Arlon n'est guère plus proche pour tous les francophones, loin de là. Raison pour laquelle la Défense change actuellement de cap en matière de formations de base.

Au cours de cette année presque écoulée, la Défense lançait plusieurs projets pilotes dans le cadre des formations régionales. Ces nouvelles formations de base tiennent davantage compte du lieu de résidence et de la future unité des candidats militaires. Les quartiers de Marche-les-Dames et de Brasschaat ont, par exemple, pu accueillir un groupe de soldats cette année. Au Bataillon d'Artillerie de Brasschaat, les candidats artilleurs, du génie et de la Marine achèvent presque leur phase d'initiation militaire (PIM).

Les jeunes candidats ne profitent pas uniquement de trajets plus courts. La formation régionale offre d'autres avantages. « Vous apprenez à connaître déjà les membres de votre future unité. Je suis aussi pleinement habitué aux infrastructures du quartier », déclarait Benno Wauman de Saint-Nicolas. Il s'est enrôlé comme soldat au Bataillon d'Artillerie. « Cela ne m'aurait toutefois pas empêché de poursuivre la formation à Bourg-Léopold », précisait-il.

Le personnel qui entraîne les futurs matelots et soldats provient de l'unité même. Celle-ci est renforcée par des cadres d'unités proches. « Les instructeurs de Brasschaat sont soutenus par des membres du 11 Bataillon Génie de Burcht », déclarait le commandant du peloton Vandewalle. « Pratique, car beaucoup de futurs « géniaques » suivent également leur PIM ici. »

La Défense se tourne déjà vers 2019, date à laquelle elle continuera d'élargir la formation régionale. Outre Marche-les-Dames et Brasschaat, toutes les unités de combat de la Composante Terre suivront cet exemple. Un nombre encore plus accru de candidats militaires pourront suivre, de cette manière, leur entraînement de base avec leur future unité. Le CBOS et le CIBE poursuivront, quant à eux, leurs formations.

Les formations régionales se poursuivront en 2019. Intéressé(e)s ? Contactez le centre d'information de votre région.