-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Deux escadres de l'OTAN réunies exceptionnellement dans un même port

Deux escadres de l'OTAN réunies exceptionnellement dans un même port

 

Du 6 au 14 mars, tant le Standing NATO Maritime Group 1 (SNMG1), qui comporte, entre autres, la frégate belge Louise-Marie, que le Standing NATO Mine Counter Measures Group 1 (SNMCMG1) étaient les invités du centre d'instruction Flag Officer Sea Training (FOST) à Plymouth (UK). La FOST est l'unité de la Royal Navy britannique qui évalue l'opérationnalité de sa flotte mais aussi celle des navires des différents pays de l'OTAN.

Pendant une semaine, le SNMG1 fera office d’ennemi pour les navires qui subissent les tests en vue de leur certification opérationnelle. Pour le commodore norvégien Sandquist, commandant de l’escadre, une réelle opportunité se présente pour encore affiner les procédures respectives. Celles-ci sont d’une importance vitale pour l’interopérabilité entre les différentes marines de l’OTAN et leurs partenaires.

La flotte SNMG1 se compose du navire amiral Roald Amundsen, de la frégate belge Louise-Marie, du ravitailleur allemand Spessart et de la frégate espagnole Reina Sofia.

L’escadre SNMCMG1 se compose, quant à elle, du navire de commandement estonien Wambola, et des chasseurs de mines anglais Ramsey, néerlandais Schiedam et norvégien Hinnøy. Le chasseur de mines belge Narcis est lui aussi intégré dans ce groupe mais se trouve encore temporairement à Zeebruges pour des raisons techniques.