-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Des instructeurs A400M belges sous ailes britanniques

Des instructeurs A400M belges sous ailes britanniques

 

Un équipage belge a été affecté pour trois ans au 24 Squadron d’entrainement de la base de la British Royal Air Force (RAF) à Brize Norton. L’objectif est de préparer l'arrivée de l'avion de transport Airbus A400M en Belgique ainsi que de gérer de manière optimale la formation des équipages.

Le pilote Josse et le loadmaster Bart, totalisant ensemble près de 10 000 heures de vol sur une période de 15 ans, faisaient encore partie récemment de l’équipage de notre C-130.

Après une formation de trois mois auprès d’Airbus, le fabricant d'A400M, à Séville (Espagne), ils ont été transférés, au cours de l’été 2018, vers l'escadrille d'entraînement britannique à la base de Brize Norton. C’est à cet endroit, qu’après une formation intensive, ils ont tous les deux réussi les ailes de la RAF sur l’A400M Atlas.

Désormais, Josse et Bart assurent la formation trimestrielle des pilotes et loadmasters A400M belges qui ont terminé leur formation à Séville. Ils leur apprennent à utiliser les nouvelles techniques et procédures de l'Airbus A400M. Deux simulateurs de vol, un cargo hold trainer et une loadmaster workstation sont disponibles à cet effet sur la base aérienne de la RAF.

"Le passage du C-130 à l'A400M n'est pas si simple car c'est une façon de travailler complètement différente", explique Josse, qui vient d'être certifié instructeur pour le simulateur de vol A400M. "Les pilotes doivent désormais prendre eux-mêmes les mesures nécessaires lors de certaines urgences ou défaillances alors que sur le C-130, ils pouvaient compter sur l'ingénieur de vol", poursuit-il en prenant place dans l'impressionnant simulateur de vol.

"Pour nous, en tant que loadmaster, la différence n'est pas si grande", poursuit Bart, "les principes de base restent dans les grandes lignes les mêmes qu'avec le C-130, sauf que nous avons maintenant une capacité de charge double et une station de travail digitale à bord », conclut-il.

Aujourd'hui, en tant que pilote, Josse totalise environ 70 heures de vol sur le nouvel avion et, tout comme Denis et Quentin, il peut se faire appeler commandant de bord de l’Airbus A400M. En avril de cette année, il pourra également inscrire à son palmarès la qualification complète d'instructeur, tant pour les vols en simulateur que pour les vols opérationnels.

Le loadmaster Bart totalise actuellement 150 heures de vol sur l'Atlas et est déjà pleinement qualifié. Son prochain défi sera soit de devenir instructeur A400M de la Royal Air Force, soit d’obtenir les qualifications tactiques au sein de notre propre force aérienne, selon ce qu’il choisira.