-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Dans les coulisses du transport aérien

Dans les coulisses du transport aérien

 

Fin novembre, une intense activité régnait dans la caserne de Peutie et sur l'aéroport militaire de Melsbroek. L'exercice de grande ampleur Ajax Spear se focalisait sur l'activation du personnel opérationnel et en particulier sur celui du transport aérien. Depuis Melsbroek, quatre avions de transport C-130 Hercules volaient avec des palettes fortement chargées. Ces dernières étaient soigneusement empilées conformément à toutes les règles de sécurité.

Lorsque nos militaires sont engagés partout dans le monde, leur équipement doit parvenir à destination le plus rapidement et le plus efficacement possible. Lors d'opérations à l'étranger, cette action s’effectue principalement via le transport aérien. La Défense dispose pour ce faire d’avions de transport C-130 Hercules. Ces géants imposants embarquent tout le matériel nécessaire sur des palettes fortement chargées.

Environ 200 militaires participent à Ajax Spear. Le premier sergent-major Bart Vanroy du 3 Bataillon de Parachutistes est l'un des spécialistes de l'approvisionnement par air et du transport aérien. Il clarifie le rôle du maillon logistique : « Pendant Ajax Spear, deux équipes préparent et transportent tout le matériel. Cela concerne à la fois l'armement, les munitions et le matériel individuel. »

De toute évidence, le transport d'autant de charges relève du défi. L'empilement des palettes doit être effectué avec grand soin. « Nous ne pouvons pas nous permettre la moindre liberté », explique Vanroy. « Les palettes ont des dimensions précises mais pour des raisons de sécurité, nous devons nous assurer que le personnel puisse toujours circuler pendant le vol. »

Afin d’immobiliser les bagages empilés, les spécialistes du chargement utilisent des filets renforcés. « Ces filets peuvent résister à une force de 3G soit trois fois la force de la gravité terrestre », précise le premier sergent-major. « Nous attachons les filets, les resserrons puis les consolidons complètement à l’aide de cordes. Nous empêchons, de cette manière, que les bagages puissent bouger pendant le vol. »

Sur la Forward Mounting Base (FMB) - une zone alliée proche de la zone des opérations - les palettes sont déchargées puis confiées au responsable local du matériel. « Nous préparons tout sur la FMB. Lorsque les troupes opérationnelles arrivent ici, elles suivent simplement un parcours afin de récupérer armes, matériel personnel et munitions. Elles sont ainsi prêtes à être déployées sur le terrain le plus rapidement possible. »