-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Coxyde, nouveau lieu de résidence pour demandeurs d’asile

Coxyde, nouveau lieu de résidence pour demandeurs d’asile

 

Quatre bâtiments de la caserne de Coxyde servent de centre d’accueil aux demandeurs d’asile depuis début octobre. Militaires et migrants n’ont que peu de contacts et sont séparés par une haute clôture verte. Au total, 300 migrants ont été hébergés.  

« Je m’appelle Omar et séjourne à Coxyde depuis l’ouverture du centre ». Ainsi se présente Omar, l’un des 300 réfugiés qui y est hébergé. Bien que la Défense soit peu concernée par la situation au sein du centre, les militaires ont largement contribué au transfert des bâtiments.

« Le centre devait être rapidement opérationnel », explique Sofie Deseyn, directrice du centre. « Fort heureusement, les bâtiments de la Défense étaient en très bon état et bien entretenus. Nous avions également un certain nombre de réunions de concertation avec les militaires afin de déterminer ce qui était envisageable ou non et afin de transférer une partie des lits. »

Le centre a un accès séparé de manière à ce qu’il n’y ait aucun contact ou regard entre militaires et migrants. Les parties en présence s’entendent pourtant bien. Les membres de la caserne voisine ont, par ailleurs, invité les assistants sociaux à dîner avec eux. Sofie Deseyn a fait pareil en invitant les militaires de l’autre côté de la clôture.

« Chaque mois, nous avons une réunion avec les militaires afin de débattre de différents problèmes », précise Sofie Deneys. « Fedasil est très satisfaite des bâtiments mis à sa disposition. Grâce à eux, un tas d’enfants, d’hommes et de femmes ont trouvé un toit. »