-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Chasseurs Ardennais au défilé militaire du 14 juillet

Chasseurs Ardennais au défilé militaire du 14 juillet

 

Du 6 au 16 juillet, une délégation de 19 Chasseurs Ardennais était en France pour participer au défilé militaire du 14 juillet. Une opération de communication qui donne suite au rapprochement décidé de la Brigade Motorisée belge avec la 7 Brigade Blindée française désormais jumelées.

Le 16 mars dernier, le général-major Marc Thijs, chef de la Composante Terre, recevait une lettre du général d'armée Jean-Pierre Bosser, chef d'état-major de l'Armée de Terre française. Celle-ci proposait la participation d'un détachement belge à l'occasion de la Fête nationale française et mettait aussi en lumière le jumelage entre les unités de la Brigade Motorisée et celles de la 7 Brigade Blindée.

C'est le Bataillon de Chasseurs Ardennais qui fut désigné pour cette mission. Dix-neuf militaires, cinq véhicules Piranha d'infanterie ainsi qu'un Piranha de recouvrement se rendaient en région parisienne le 6 juillet dernier.

Le détachement belge était alors inclus dans un contingent comprenant quelque 4 000 militaires français participant au défilé. Pour parfaire leur prestation, les troupes motorisées effectuaient ensuite 11 répétitions dans un aéroport militaire proche de Paris.

Le 12 juillet, à l'issue de l'ultime répétition, les Chasseurs Ardennais s'affairaient autour de leurs véhicules à l'instar de leurs homologues français. En bleu de travail, ils les astiquaient à nouveau afin de les rendre impeccables. « Nous avons reçu du cirage de l'armée française afin de cirer les pneus des véhicules », expliquait le 1er soldat Alexandre. « Nous logeons dans de grandes tentes installées dans des hangars pour avions », poursuivait-il. Alexandre, opérateur sur les systèmes d'armes téléopérés des véhicules Piranha, précisait du haut de ses quatre ans et demi d'ancienneté : « J'ai déjà connu bien pire et l'ambiance est excellente. Nous sommes invités et cela s'est ressenti dès notre accueil. »

Le samedi 14 juillet 2018, il était deux heures du matin lorsque les premiers éléments du défilé national se mettaient en place. Entre 7 h 30 et 8 heures, les colonnes motorisées s'alignaient sur l'avenue des Champs-Élysées. Après les forces aériennes, les troupes à pied et les hélicoptères, les troupes motorisées prenaient la relève. Ces dernières se dirigeaient ensuite vers le quartier des Invalides afin d'organiser des stands dynamiques et statiques et ainsi aller à la rencontre de la population française.

Le bataillon aura donc profité de sa mission de représentation de la Brigade Motorisée pour accroître sa notoriété auprès des unités françaises en défilant parfaitement, en adoptant une attitude exemplaire et en parachevant une belle opération de communication.