-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Championnat belge militaire de VTT

Championnat belge militaire de VTT


Le centre de contrôle aérien militaire de Gavere peut s'enorgueillir de compter deux champions dans ses rangs ! À Coxyde, Ruben Scheire et Latoya Brulee ont en effet remporté la médaille d'or du championnat militaire de VTT, le premier chez les messieurs (open), la seconde chez les dames. Dans la catégorie des vétérans nés avant 1974, Ronny De Metter (du Centre d'Entraînement des Parachutistes de Schaffen) a décroché son troisième titre de champion militaire.

Ce 19 mars 2013, la grisaille et le crachin annoncent une épreuve difficile à Coxyde. Quatre boucles d'un peu plus de 6 km chacune (soit un peu plus de 25 km) attendent les messieurs et les vétérans inscrits ; les dames en courent une de moins, soit quelque 19 km au total. Le tracé sur la base aérienne de Coxyde ne contient pratiquement aucun tronçon asphalté et emprunte même en partie le parcours du championnat du monde de cyclo-cross. « Le circuit est particulièrement lourd et boueux », commente le vétéran Peter Van der Haegen après son tour de reconnaissance. « C'est très glissant, les chutes seront nombreuses. Je serai déjà content de franchir la ligne d'arrivée. »

« C'est quand même très spécial », raconte l’athlète Latoya Brulee avant l'épreuve. « En tant que sportive de haut niveau à la Défense, je bénéficie d'un statut particulier. Alors, j’ai hâte de me distinguer. » Qu’elle se rassure : dans toutes les catégories, les favoris, essentiellement des athlètes de haut niveau, se seront montrés dignes de leur statut.

Chez les messieurs, Ruben Scheire aura donc atteint en tête les dunes après le coup d’envoi. Son concurrent direct, le sportif de haut niveau Jeff Luyten, n'est alors que cinquième à cet endroit. Il remontera énergiquement à la deuxième place, mais sans jamais se rapprocher du leader. Ruben décroche ainsi l'or pour la deuxième fois : « C'est ma plus belle victoire militaire », clame-t-il. Scénario identique pour les dames et les vétérans : une fois en tête, l'athlète conserve un avantage net qu'il ne lâche plus jamais.

Toutes les unités de la Défense pouvaient participer à ce championnat de VTT, considéré comme une activité d'entraînement. « Les militaires doivent avoir une bonne condition physique. Ils peuvent s'entraîner individuellement, mais une compétition s’avère toujours beaucoup plus motivante », assure Jean-Pierre Deramoudt, instructeur sportif à la base de Coxyde et organisateur du championnat.

« C'est une première édition très réussie », reconnaît le lieutenant-colonel aviateur Peter Vandenbroucke, commandant de la base. « Notre base aérienne présente de nombreux atouts, tant pour les exercices que les manœuvres et les manifestations sportives. Et nous disposons de toutes les facilités pour les organiser comme une cuisine et des logements par exemple. C'est pourquoi je mets volontiers nos infrastructures à disposition, tant pour une manifestation sportive que pour un exercice », conclut-il.