-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Bilan des médailles belges récoltées à la fin des Jeux mondiaux militaires

Bilan des médailles belges récoltées à la fin des Jeux mondiaux militaires

 

Les Military World Games (MWG) viennent de s’achever en Chine. Pendant dix jours, quelques milliers de militaires donnaient le meilleur d'eux-mêmes à Wuhan. Vous pouviez déjà parcourir une synthèse des résultats remarquables obtenus les premiers jours. Pendant la seconde partie, de brillantes performances furent toutefois récompensées par des médailles. Petit tour d’horizon.

À la fin de la cinquième journée, l’athlète de saut en hauteur Thomas Carmoy atteignait son objectif. Le saut supérieur à 2,15 m ne laissant que trois athlètes, les honneurs devinrent une certitude pour notre compatriote. Ses adversaires s’étant montrés légèrement plus performants, le bronze lui fut décerné.

Dès le mercredi, les athlètes furent autorisés à débuter leurs jeux mondiaux. De nombreux compatriotes participaient à diverses séries d'athlétisme organisées en matinée. Pour Dario Deborger (110 m haies), Jan Van Den Broeck et Brecht Windey (800 m), ces séries mirent fin à leurs espoirs. Ils ne pouvaient prétendre aux finales. Jan Van Den Broeck eut plus de chances aux 1500 mètres et termina douzième en finale. Jonas Van Den Bosch échoua dans les phases de qualification. De même que Dries Depoorter qui fut vaincu aux 5 000 mètres.

Dès le premier tour, Freek Golinski, joueur de badminton, avait le Thaï Peeranat Boontun pour coriace adversaire. Lors du premier set, notre compatriote visiblement impressionné, se reprenait toutefois dans le deuxième. Malgré son énergie, le Thaïlandais, bien trop fort, enterra les derniers espoirs de Golinski.

Les tireurs participaient à plusieurs journées de ces MWG tant dans les compétitions individuelles qu’au sein des équipes masculines. Eline Leurs réussissait toutefois à atteindre la finale des 25 mètres avec son pistolet. Elle y termina 47e. Chez les hommes, la prestation la plus marquante fut couronnée d’une 32e place collective avec le pistolet rapid fire.

Les parachutistes de Hayabusa raflaient la médaille d’or entretemps. Vous pouviez déjà lire de manière détaillée comment celle-ci avait été remportée. Les équipes d’orientation de relais devaient, quant à elles, également concourir en équipes. Au classement final, tant l’équipe masculine que féminine occupaient une 12e place.

De nombreux compatriotes occupaient le devant de la scène lors des marathon et triathlon organisés le jour de clôture. Pour Marten Van Riel, le succès était au rendez-vous. Le triathlète franchit, en effet, la ligne d'arrivée à la deuxième place donnant ainsi une médaille d'argent à la Belgique. Au classement masculin par pays, le collectif belge se classait cinquième. L'équipe féminine prenait, quant à elle, la sixième place et William Didier terminait dans le top 10 des seniors.

Notons enfin une belle performance collective des marathoniens. Bart Borghs fut le premier coureur de la Défense à atteindre une 44e place après un peu plus de 42 km. Ses compatriotes ne se laissant pas trop distancer, ils permirent à la Belgique d’occuper la dixième place du classement par pays.

L'or récolté par Hayabusa et l'argent remporté par Marten Van Riel lors des derniers jours des MWG, auront permis à la Belgique de réaliser un formidable bond dans le classement par médailles. Avec une 28e place sur 106, notre délégation pourra se targuer d'une participation réussie.