-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Avions de chasse belges dans l'espace aérien polonais

Avions de chasse belges dans l'espace aérien polonais

 

Du 12 au 23 novembre 2018, la 349e escadrille de la base aérienne de Kleine-Brogel participe à un exercice sur la 31e base aérienne tactique de Krzesiny, près de Poznan en Pologne. Avec six F-16, elle prend part à un échange avec la 3e escadrille « Raven ».

« Nous nous entraînons à l’étranger en vue des opérations futures, conformément à la doctrine belge du combat aérien », déclare le lieutenant-colonel aviateur Ron, commandant de la 349e escadrille belge. « L’étroite coopération avec une unité de combat F-16 de première ligne est bénéfique à l'interopérabilité lors de futurs déploiements », poursuit-il.

Plusieurs F-16 belges et polonais sont déjà prêts à décoller entretemps. Ron réagit immédiatement : « Parfois 16 avions partent en même temps pour une seule intervention. Nous ne pourrions jamais exécuter de missions aussi complexes depuis Kleine-Brogel »

Au cours de ces séances d’entraînement, nos pilotes peuvent compter sur une excellente coopération avec la 3e escadrille tactique « Raven », ses avions d’entraînement M-346 et ses avions de combat F-16 polonais. Ces derniers sont dotés du F-16 C/D Block 52+ depuis novembre 2006.

En Pologne, les six F-16 belges effectuent en moyenne 10 sorties par jour. Le matin, nos pilotes s'entraînent principalement à intercepter des avions ennemis et à détruire les systèmes de défense antiaériens SAM. Dans l'après-midi, des vols mixtes mettant en œuvre de grandes formations d'avions de combat sont au programme.

Fight as you train, train as you fight

Cet échange d’escadrilles est l’environnement idéal pour s’entraîner de manière très réaliste. « Les zones de manœuvres sont beaucoup plus étendues que chez nous », explique Ron, « et avec moins de restrictions. » Il enfile sa combinaison de vol, prêt pour la prochaine mission.

« Les avions peuvent larguer des chaffs et des flares. En d’autres termes, des leurres magnétiques et thermiques qui font partie du système d'autodéfense de l’avion. Vous pouvez également passer le mur du son ici. Ce qui n’est guère possible en Belgique. »

Prêt au combat

Au cours de cet exercice binational, la Composante Air peut préparer ses jeunes pilotes au niveau Combat Ready en vue de futures missions. Plusieurs contrôleurs aériens du Control & Reporting Center (CRC) belge de Glons ont également été intégrés au CRC polonais. Ils peuvent, de la sorte, également échanger leurs méthodes de travail et leurs expériences.