-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Ambulances volantes à Gao

Ambulances volantes à Gao

 

Les hélicoptères belges NH90 étaient accueillis à Gao le week-end dernier. Après leur arrivée à l'aéroport de Bamako au début de la semaine dernière, les deux hélicoptères auront été préparés en deux jours seulement.

Les conditions climatiques du Mali nécessitent des mesures supplémentaires. L'adjudant-chef Steve, expert en système, précise : « L'un des grands exercices destinés aux pilotes est le brown out : une manœuvre sur un terrain sablonneux où un grand nuage de poussière ainsi créé réduit la visibilité à zéro. Au cours de ces exercices, ils déterminent l'usure accélérée des pales du rotor. »

Afin d'y remédier, un revêtement spécial avait été appliqué sur les pales avant de partir au Mali. Ce revêtement nécessite toutefois un ajustement spécifique. Pour mieux protéger les moteurs, des filtres à sable supplémentaires ainsi qu'une grille anti-FOD (foreign object damage pour dommages causés par des objets étrangers) ont été installés.

La prochaine étape des pilotes sera leur qualification ONU. Leur tâche principale consistera à évacuer les blessés des zones de combat (forward airmedevac) à partir du contingent allemand cantonné à Gao. Le capitaine aviateur Pieter explique : « Nous pouvons installer quelques civières dans l'appareil ainsi qu'une infirmière et un chirurgien. Nous avions testé le dispositif de manière approfondie lors de l'entraînement préalable à Fasberg en Allemagne. Sur place, notre Air Mobile Protection Team (AMPT) y avait travaillé étroitement avec les Allemands. » L'AMPT assure la sécurité tactique sur le terrain lors des interventions.