-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

F931 Louise-Marie

F931 Louise-Marie

La F931 Louise-Marie est l’une des deux frégates de la Marine belge. Les missions de ces navires regroupent des opérations de maintien de la paix dans le cadre d’une force de réaction rapide de l’OTAN, des opérations d’imposition de la paix, la diplomatie de défense et la défense collective du pays et de nos alliés.

L’équipage compte 145 militaires : 15 officiers, 70 sous-officiers et 60 matelots. La devise du Louise-Marie « Ad augusta per angusta» signifie « Vers des sommets par des chemins étroits ».

 

Articles recents

Joint Warrior est en cours

Joint Warrior 2017, l'un des plus grands exercices est en cours. La Composante Marine y engage trois navires.

La Défense clarifie ses opérations

Pour la seconde fois en 2017, la Défense clarifiait ses opérations actuelles lors d'une conférence de presse. Après un survol de toutes les missions nationales et internationales en cours, une attention particulière était portée sur l'opération Desert Falcon au Moyen-Orient.

Deux escadres de l'OTAN réunies exceptionnellement dans un même port

Du 6 au 14 mars, tant le Standing NATO Maritime Group 1 (SNMG1), qui comporte, entre autres, la frégate belge Louise-Marie, que le Standing NATO Mine Counter Measures Group 1 (SNMCMG1) étaient les invités du centre d'instruction Flag Officer Sea Training (FOST) à Plymouth (UK).

La frégate Louise-Marie part à la chasse !

Depuis début février, la frégate Louise-Marie est intégrée au Standing NATO Maritime Group 1 (SNMG1) et était, ces dernières semaines, All hands on deck lors de deux exercices multinationaux Dynamic Guard au large de Bergen (Norvège) et TG17, axé sur la lutte anti-sous-marine.

Escale du Louise-Marie avant de repartir en haute mer !

La frégate F931 Louise - Marie quittait Zeebruges le lundi 30 janvier pour rejoindre Den Helder (aux Pays-Bas) où toutes les armes majeures seront testées et chargées. Ensuite, elle naviguera en direction de Bergen (Norvège) où elle sera intégrée au Standing NATO Maritime Group One (SNMG1), également Force de réaction de l'OTAN, avec préavis de 5 jours pour intervenir !