-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Camp Elsenborn

Camp Elsenborn

Le camp d’Elsenborn compte 150 militaires qui se chargent de la gestion de ce domaine de 28 km².

Presque tous les militaires belges connaissent ce camp situé à la frontière germanophone. Son climat est celui des Hautes Fagnes : chaud en été et très froid en hiver.

Il est le seul camp en Belgique où les soldats peuvent utiliser toutes les armes lourdes, individuelles ou collectives de la Composante Terre. Régulièrement, des unités étrangères viennent s’y entraîner.

Le Camp d’Elsenborn possède plusieurs stands de tir, une plaine d’exercices et une zone de vie offrant toutes les facilités pour les troupes en manœuvre. Il compte 1.200 lits ainsi que plusieurs zones de bivouac.

Sécurité

Afin d’assurer la sécurité durant les exercices de tir, le camp d’Elsenborn collabore avec les autorités civiles locales et le Département Nature et Forêt.

Accès

Accéder au domaine militaire, au terrain d'exercice et au champ de tir est interdit. Tous les accès au domaine militaire situés sur son périmètre sont dotés de barrières et d'un panneau d'interdiction.

Zone de sécurité

Le camp d'Elsenborn dispose d'une grande zone extérieure de sécurité, comprenant trois sous-zones rouge, bleue et verte. Indépendamment  des armes et munitions utilisées, ces zones peuvent être fermées partiellement ou totalement.

De Rocherath (B) vers Wahlerscheid (A)

La route de Rocherath (Belgique) vers Wahlerscheid (Allemagne) traverse la zone de sécurité. Les heures de fermeture sont affichées sur des panneaux en bordure de zone. Ces renseignements sont également communiqués sur le site web de la commune de Bullange, ainsi qu’à la maison communale.

Le fait de ne pas respecter un panneau d’interdiction et/ou de rentrer dans une zone interdite, vous expose à des poursuites judiciaires.

Articles recents

Une bombe d’avion découverte à Bütgenbach

Dans la matinée du 2 avril, une bombe d’avion a été découverte à Bütgenbach. Le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE) est sur place. Le Camp d’Elsenborn se tient prêt à fournir de l’aide en cas d’évacuation des alentours.