-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

L'Institut Royal Militaire d'Education Physique

L'Institut Royal Militaire d'Education Physique

Institut Royal Militaire Physique

L'IRMEP est le centre de compétence pour l'enseignement continu du sport pour les militaires de toutes les unités de la Défense. L'IRMEP forme les Officiers, Sous-Officiers et volontaires qui auront la compétence de donner des cours au niveau sport dans leur unité.

D'autre part, la possibilité est offerte aux militaires de toutes les catégories de suivre une spécialisation dans des domaines bien définis du sport.

Compétitions de sport

L'IRMEP organise des compétitions sportives pour militaires et civils. Les challenges : GAILLY - une course relais marathon, AUTMANS - une course relais d'orientation, BORREY - un "Survivalrun" en groupe.

En plus l'IRMEP organise une randonnée VTT dans le magnifique HERTOGENWALD autour d'EUPEN et une randonnée cyclo aux alentours des barrages.

Le personnel de l'IRMEP espère vous accueillir lors d'une de ses activités.

Historique

L'arrêté royal n° 1873 du 27 septembre 1937 attribuera un fanion au Régiment Cycliste Frontière, formé par la réunion du Bataillon de LIEGE (dit aussi "de VISE") et de celui de VERVIERS.  S.M. le Roi LEOPOLD III le remit le 19 mai 1938, à VERVIERS (Place des Martyrs), au colonel BEM P. JACQUES.

En mai 1940, le fanion transféré au Grand Quartier Général fut sauvé, caché dans l'abbaye de SAINT-ANDRE-lez-BRUGES pendant la durée des hostilités et restitué au Musée Royal de l'Armée le 2 mars 1945.

En 1951, le 1er Bataillon des Tanks Lourds reprit les traditions du 1er Régiment Cycliste Frontière dont le fanion lui fut attribué par l'arrêté royal n° 249bis du 8 novembre 1951.

Ce fanion fut remis le 10 mai 1952 à LÜDENSCHEID (RFA), par le colonel BEM W. ADAM, commandant la 7e Brigade d'Infanterie et le plus ancien cycliste frontière encore en service actif, au Major A. BOCKOURT.

Le 1er décembre 1960, le 1er Bataillon de Tanks Lourds reprit la dénomination, les traditions et l'étendard du 5e Lanciers et déposa le fanion du 1er Régiment Cycliste Frontière au Musée Royal de l'Armée où il a été conservé jusqu'au 28 avril 1987, date à laquelle, il fut cédé à l'Institut Royal Militaire d'Education Physique.