-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

En pratique

En pratique

Chaque ayant droit de la Défense trouvera les informations nécessaires et les procédures à suivre pour continuer à bénéficier de soins de santé de qualité, remboursés par la Défense.

Si vous êtes ayant droit de la Défense et que vous avez accès à l’INTRANET, des informations complémentaires sont disponibles sur l’url http://intranet.mil.intra/sites/budfin/2014%20web%20pages/Medical%20Care.aspx

Présentez-vous chez un médecin agréé muni de : votre carte SIS ; votre carte d'identité militaire, votre carte « Personnel civil de la Défense » ou votre carte identification « OCASC ».

Le médecin agréé s’engage à pratiquer les tarifs établis par l’INAMI, exécuter des prestations reconnues par l’INAMI, exécuter (si le traitement l’exige) des prestations non reconnues par l’INAMI en ayant obtenu l’autorisation de Comopsmed, prescrire des médicaments remboursés par l’INAMI ou des médicaments non-remboursés par l’INAMI.

À la fin de la consultation :

  • vous repartez avec une prescription double jaune reprenant les médicaments à retirer dans une pharmacie civile ;
  • si vous devez consulter un spécialiste, le médecin rédigera un modèle transfert en deux exemplaires. L’un étant destiné au spécialiste, l’autre vous servant pour obtenir le remboursement de cette visite chez le spécialiste ;
  • vous ne payez que la partie remboursée par la mutuelle. Vous recevez en échange une « attestation de soins donnés » à rentrer auprès de votre mutuelle. Le médecin devra prendre une copie de ce document avant de vous le remettre.

Chez le dentiste

Le dentiste agréé s’engage à ne vous prodiguer que les soins reconnus par l’INAMI.
Il s’agit de consultation, obturations, dévitalisations, détartrages (une fois par an), petite chirurgie dentaire (sauf extractions), radiographie dentaire. Pour les autres soins dentaires, vous pouvez les faire effectuer par le dentiste agréé, mais vous ne serez alors pas remboursé par la Défense. Pour les soins non reconnus par l’INAMI ainsi que pour les examens professionnels (IMDO) vous pouvez faire appel au dentiste présent dans le Centre médical régional ou l’antenne médicale dont dépend votre unité.

À la fin de la consultation :

  • vous repartez avec une prescription double-jaune reprenant les médicaments à retirer dans une pharmacie civile ;
  • vous ne payez que la partie remboursée par la mutuelle. Vous recevez en échange une « attestation de soins donnés » à rentrer auprès de votre mutuelle. Le dentiste devra prendre une copie de ce document avant de vous le remettre.

Chez le kinésithérapeute

Pour bénéficier d’un remboursement de la Défense, vous devez vous présenter chez un kinésithérapeute agréé, muni d’une lettre d’envoi appelée « modèle transfert ». Ce document vous est délivré soit par un médecin militaire, soit par un médecin agréé par la Défense, soit par un spécialiste de l’Hôpital Militaire Reine Astrid (HMRA) , soit par un spécialiste externe vers lequel vous avez été dirigé (à l’aide d’un « modèle transfert ») par un prestataire reconnu par la Défense.

 

Chez le spécialiste

L’Hôpital Militaire Reine Astrid (HMRA) dispose d’une série de spécialistes dans les branches suivantes: affections locomotrices (orthopédie, physiothérapie, rhumatologie, médecine du sport, cellule évaluation prévention recherche et développement avec e.a. l'école du dos, école de la nuque, évaluation iso cinétique, évaluation au moyen d'EMG de surface, analyse de la marche, & pédobarographie, évaluation fonctionnelle de la colonne lombaire, évaluation fonctionnelle de la colonne cervicale, évaluation 3D de la mobilité et de la proprioception), Medical Nutrition & Fitness Unit (MeNuFit), travel clinic (médecine des voyageurs), médecine hyperbare, stomatologie et interventions dentaires, parodontologie, orthodontie, kiné ATM et endodontie, clinique de la douleur, centre de santé mentale (centre de psychologie de crise (CCP), service d'aide individuelle (DIH) et centre militaire contre l'alcoolisme (CMILA)), traitement des plaies chroniques, centre des brulés, imagerie médicale (Région Bruxelles).

Si votre médecin militaire ou médecin agréé considère que vous devez recourir à l’une de ces spécialités, vous bénéficierez de soins gratuits en vous rendant à l’Hôpital militaire. Si, par contre, vous choisissez de ne pas aller voir le spécialiste de l’HMRA, vous ne serez pas remboursé par la Défense. Vous ne recevrez que la partie couverte par votre mutuelle. Le solde sera à votre charge.