-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Koulikoro : avec ou sans les militaires belges ?

Koulikoro : avec ou sans les militaires belges ?

Après avoir visité le Godetia à quai à Douala (Cameroun), le ministre Pieter De Crem et son chef de la Défense, le général Van Caelenberge, se sont envolés vers le Mali. Ils ont visité ce 26 février 2013, le camp de Koulikoro situé à 60 km de la capitale Bamako.

Ses infrastructures accueilleront les militaires de l'EUTM (European Union Training Mission) chargés de la formation des quatre bataillons maliens engagés dans la lutte contre les islamistes du pays.

Cette visite était aussi l'occasion de procéder à une reconaissance pour l'opération à venir. Le résultat est mitigé : un peloton de militaires belges de la Force Protection devra être envoyé mi-mars pour assurer la sécurité des instructeurs de L'EUTM. De nombreux changements doivent encore être apportés. De plus, la sécurité n'est pas optimale aux abords de ce camp semi-fermé, accroché aux flancs d'une colline rocheuse. « Il reste encore de nombreux travaux à effectuer », explique le ministre « mais ce qui me préoccupe le plus, c'est la sécurité de nos soldats qui se trouveront bientôt en ces lieux. Même s'ils sont très bien préparés pour cette mission, je ne souhaite pas leur faire courir de risques inutiles. »

Après avoir collecté toutes les informations le ministre De Crem peut informer les ministres du Cabinet restreint, qui se prononcera alors sur le départ éventuel des Belges vers Koulikoro.